Karl-Anthony Towns : “Anthony Edwards est le rookie de l’année. Il a prouvé pourquoi il a été le 1er choix”

Rédigé le 06/04/2021
WilhemLF

Drafté en première position en novembre dernier, Anthony Edwards a eu un peu de mal à se mettre dans le bain. Mais depuis le début du mois de mars, au cours duquel il a tourné à 24,2 points de moyenne, il est intenable, élu joueur du mois à l’Ouest.

“Il est le rookie de l’année. Je ne sais pas quoi dire d’autre. Il a prouvé ça avec des records (seuls deux joueurs de moins de 20 ans ont tourné à plus de points que lui sur un mois ndlr), il a prouvé à ses coéquipiers et à la ligue entière, je pense, pourquoi il a été choisi en première position. C’est le gars le plus spécial niveau talent de sa draft, selon moi. Il fait partie des meilleurs et le montre chaque soir. Je pense ce qui est encore plus effrayant pour la ligue, c’est qu’il progresse à chaque match parce que le jeu ralentit pour lui. Il est en train de devenir un joueur vraiment spécial, et il n’a même pas eu de Summer League ou de vraie pré-saison. Imaginez s’il avait eu ça… On ne serait même pas en train d’essayer de donner le trophée à quelqu’un d’autre.” Karl-Anthony Towns.

Ce quelqu’un d’autre, c’est LaMelo Ball. Le jeune frère de Lonzo réussit lui aussi une grosse saison rookie, avec 15,9 points, 5,9 rebonds et 6,1 passes décisives. Il a en pus réussi à porter les Hornets à la quatrième place de la conférence Est. Malheureusement pour lui, il s’est blessé au poignet et pourrait manquer le reste de la saison, ce qui pourrait rendre sa nomination compliquée. De son côté, Edwards tourne à 17,6 points, 4,4 rebonds et 2,6 passes depuis le début de sa carrière. Son problème, c’est que ses pourcentages sont plus que moyens (39% aux tirs, dont 31% à trois points, contre 45% et 38% pour LaMelo).

Via USA Today. 

Notre nouvelle vidéo ! Pensez à vous abonner.