Andrew Wiggins prêt à faire une croix sur de nombreux millions ? « J’ai confiance en mes convictions et en ce que je pense être bien, ce que je pense être mal »

Rédigé le 28/09/2021
Christophe Brouet

Outre Kyrie Irving, un autre joueur a fait pas mal parler ces derniers jours, c’est Andrew Wiggins. Ce dernier, publiquement opposé au vaccin, ne serait pas vacciné, ce qui veut dire qu’il ne pourra pas participer aux matchs à domicile au Chase Center cette saison puisqu’il n’a pas obtenu d’exemption religieuse.

Forcément il n’a pas échappé aux questions sur le sujet lors du media day, mais n’a pas dévoilé grand-chose. Voici à quoi ressemblait sa conférence de presse.

Andrew, pensez-vous pouvoir participer pleinement aux entraînements d’ici le 15 octobre compte tenu de votre statut vaccinal ?

« Je vais garder tout ça privé pour l’instant. » Andrew Wiggins

Vous attendez-vous à pouvoir vous entrainer demain, lors de la première semaine ?

« Je prends les choses au jour le jour. Je m’occupe d’aujourd’hui, vous voyez ce que je veux dire. Demain se gèrera tout seul. » Andrew Wiggins

La perspective de ne pas pouvoir jouer à domicile est-elle quelque chose qui vous pèse en ce moment ?

« Tout ce qui concerne mon statut, ma vaccination, c’est privé. Donc je vais garder ça privé. » Andrew Wiggins

L’année dernière, lorsque nous vous avons interrogé à ce sujet, vous étiez un peu plus ouvert et vous avez dit : ‘si j’en arrivais à un point où je devais me faire vacciner, je le ferais.’ Avez-vous l’impression d’être dans une position où vous allez devoir faire un choix et est-ce frustrant parce que je sais que vous avez vos convictions personnelles et je veux qu’elles restent personnelles, mais avez-vous l’impression d’être dos au mur et de devoir faire un choix dans un sens ou dans l’autre et que c’est frustrant ?

« Je suis sans aucun doute dos au mur. Mais je vais juste continuer à me battre pour ce que je crois, que ce soit une chose ou une autre, me faire vacciner ou ne pas me faire vacciner, comme je vais juste continuer à me battre pour ce que je crois et ce que je crois être juste. Ce qui est juste pour une personne ne l’est pas pour une autre, et vice versa. » Andrew Wiggins

Vous semblez assez convaincu. Pourquoi ne pas simplement expliquer ce que vous croyez ?

« Parce que ce ne sont pas vos affaires. C’est comme ça que ça se passe. Je ne vous demande pas quelles sont vos croyances. Je ne vous demande pas ce que vous pensez être bien ou mal. Nous sommes des personnes différentes. Ce serait comme l’éducation des enfants. Certaines personnes transmettent leurs croyances à leurs enfants, d’autres laissent leurs enfants grandir et croire ce qu’ils veulent croire. Qui êtes-vous les gars, pourquoi dois-je expliquer ce que je crois, ou vous savez, ce qui est bien ou mal selon moi ? Nous sommes deux personnes totalement différentes. Ce que vous pensez n’est pas ce que je pense ; ce que je pense n’est pas ce que vous pensez. » Andrew Wiggins

Est-ce que vos coéquipiers vous soutiennent, que vous disent-ils ?

« Il n’y a que de l’amour et du soutien. Aucune énergie négative. » Andrew Wiggins

Vous êtes un type plutôt discret, et manifestement, cette histoire prend de l’ampleur. Est-ce que c’est regrettable que ça ait pris ces proportions ? 

« Ce n’est pas inconfortable. J’ai confiance en mes convictions et en ce que je pense être bien, ce que je pense être mal. Je vais juste continuer à faire ce que je crois. Que ce soit une chose ou une autre, je vais juste continuer à le faire. Je dirai quelque chose quand je serai prêt. Vous savez, la seule chose que les médias ont faite, c’est de rendre l’affaire plus importante qu’elle ne doit l’être. Donc comme je l’ai dit, je dirai ma version des faits quand je serai prêt. » Andrew Wiggins

Manquer les 41 matchs de saison régulière lui coûterait 8.9 millions de dollars.

« C’est mon problème, pas le vôtre. » Andrew Wiggins

Via Warriors.com