Steve Kerr sur Draymond Green : « Nous nous ressemblons plus que les gens ne le pensent »

Rédigé le 25/09/2021
Christophe Brouet

Récemment lors d’un podcast, Kevin Durant et Draymond Green sont revenus sur le départ du double MVP des finales lors de la free agency 2019, expliquant notamment que leur brouille de novembre 2018 n’avait pas été la raison de ce départ, mais plutôt la façon dont cela avait été géré par les Warriors et le duo Steve KerrBob Myers. Invité de l’émission TK Show, Steve Kerr a botté en touche lorsqu’il a été questionné sur le sujet.

« Je vais mettre cette question sur le compte du fait que je reconnais que vous devez la poser et que je n’ai pas à y répondre », a déclaré Kerr en riant. « Nous allons donc passer à la question suivante. » Steve Kerr

Steve Kerr, assistant de Team USA, a passé plusieurs semaines avec les deux à Tokyo, et il assure que tout va bien avec KD, et surtout avec Draymond.

« J’aime Draymond. J’ai hâte que cette saison commence. Il va en faire partie intégrante. C’est incroyable quand vous pensez à ce qui a été construit ici au cours de la dernière décennie par ces joueurs. Je suis assis ici au Chase Center en ce moment, je regarde le mur et je vois des photos de Steph, Klay, Andre et Draymond. C’est tout simplement stupéfiant de penser à ce qui s’est passé il y a dix ans, lorsque ces gars ont commencé à arriver, de penser à ce qui existe maintenant dans la Bay, la connexion que ces gars ont construite avec nos fans, ce qu’ils ont construit en termes de succès sur les parquets, mais plus important encore, juste cette connexion incroyable avec les fans. C’est magnifique. Draymond est évidemment en plein milieu de tout ça. J’ai la chance de coacher tous ces gars et je suis vraiment excité par cette année. »

Quand le journaliste Tim Kawakami lui suggère que lui et Draymond se ressemblent, notamment au niveau de leur esprit de compétition, Steve Kerr explique :

« Nous avons tous les deux la capacité de craquer, de perdre complètement la tête. Donc vous avez raison, nous nous ressemblons plus que les gens ne le pensent. Je pense que le feu de la compétition en nous est en fait très similaire. Il nous anime. C’est ce qui m’a poussé depuis que je suis tout petit jusqu’à maintenant. C’est ce qui a poussé Draymond. Cette compétitivité va toujours nous animer. Cela fait partie de ce que nous sommes sur le plan organisationnel, cela fait partie de ce que nous sommes sur le plan individuel. Chaque jour je suis reconnaissant d’aller à la guerre avec Draymond Green. »