A week in College Basketball : Tennessee et Missouri sombrent; Villanova dans le dur; Loyola Chicago taille patron !

Rédigé le 14/02/2021
Midnight On Campus

Cette année encore, chaque semaine, en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campuson fera un retour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Que le temps passe vite… Pas le temps de dire « ouf » que nous venons d’assistés à une nouvelle semaine en College Basketball ! Au programme cette semaine, les universités prestigieuses comme Kentucky, Duke ou encore North Carolina sont (clairement) sur le déclic, avec l’hégémonie d’autres programmes sur le devant de la scène nationale. Ce nouveau visage qui porte notre championnat est rafraichissant et cela fait du bien de ne plus voir toujours les mêmes programmes au top depuis 2-3 ans maintenant, cette saison marquant le vrai tournant. Du coup, comment s’est déroulée la semaine pour les membres du top 25 ? Réponse maintenant.

Avant de commencer, en ce samedi soir le comité de sélection a publié les seeds si la March Madness débutait ce jour. Pas de surprise avec Gonzaga et Baylor en #1 et #2 général, #3 Michigan en #3 mais derrière, c’est tellement ouvert… Il y a vraiment une grande différence entre le trio et le reste cette saison (et encore, on peut dire duo avec Michigan qui est en dessous).

On commence avec la soirée de lundi avec un nouveau choc pour #1 Gonzaga, qui se déplaçait sur le parquet de BYU. Les Cougars sont une équipe souvent accrocheuse, surtout à domicile, c’était donc un match à prendre au sérieux pour les Zags. Nous avons eu une jolie opposition et comme souvent, il faut deux équipes pour voir ce genre de match. BYU s’est défendu âprement, mais s’incline de 11 points, sur le score de 82 à 71. Le freshman Jalen Suggs (24 points, 5 rebonds et 3 passes) a été l’un des artisans de ce succès. 4 points, 7 rebonds et 4 passes pour Joel Ayayi alors que Drew Timme ajoute un nouveau double-double (20 points, 13 rebonds). En face, Alex Barcello termine avec 20 points, 5 passes et 4 rebonds.

#4 Ohio State revient de son petit voyage à Maryland avec une victoire capitale dans la Big Ten. OSU s’impose sur le score de 73 à 65, avec 18 points et 4 rebonds de Kyle Young. Kansas, dans le dur cette saison, se donne un énorme bol d’air frais avec une victoire sur son parquet contre #23 Oklahoma State (78-66). Cade Cunningham (26 points, 9 rebonds) a essayé de porter son équipe, mais Kansas a été supérieur, sur l’impulsion de David McCormack (23 points, 10 rebonds). Pour son entrée dans le top 25 national, Oklahoma State chute immédiatement…

Neemias Queta (Utah State) sera-t-il le premier portugais en NBA ?

Mardi, nous avions coché un match en particulier (forcément) dans la Big 12 : #7 Texas Tech qui recevait #14 West Virginia. Un match qui promettait énormément et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus, loin de là ! Un match intense, avec il est vrai des coups de sifflet étonnants (pour être neutre) et un Chris Beard, le Head Coach de TTU, qui pète un câble en fin de match, se faisant exclure sous les applaudissements des fans.

Au final, WVU s’impose sur le score de 82 à 71 avec 26 points de Sean McNeil. Pour TTU, notons les 11 points, 7 rebonds et 6 passes de Kyler Edwards. La statistique qui tue ? West Virginia, c’est un 29/39 sur la ligne des lancers francs, contre un 14/20 pour Texas Tech… Quasiment le double de tentatives, on comprend la réaction de Chris Beard.

#11 Alabama ne rassure pas vraiment, mais continue d’engranger des victoires. La dernière en date, sur le parquet de South Carolina sur le score de 81 à 78. Heureusement, John Petty Jr (20 points, 8 rebonds) a été présent dans les moments-clés ! Même scénario pour #13 Texas contre le cancre de la Big 12, Kansas State. Ces derniers n’étaient pas loin de sortir l’upset, mais s’inclinent de trois points (80-77). Frustrant une nouvelle fois pour les coéquipiers de Nijel Pack (22 points, 5 rebonds), qui échouent de peu.Terminons avec #19 Creighton qui bat Georgetown (63-48) avec un match complet, du début à la fin, c’est rare en ce moment !

Mercredi, #5 Villanova qui a été éjecté du top 3 avec sa défaite surprise la semaine dernière, vient de remettre les pendules à l’heure, avec un blowout contre Marquette. Le score ? 96 à 64, avec un 56-32 lors du second acte. Jeremiah Robinson-Earl, en bon leader, a montré la voie, avec 27 points et 8 rebonds. Pfiou, le patron de la Big East s’est énervé…

Autre cador de sa conférence qui a brillé, c’est #8 Houston, avec une victoire à South Florida (82-65). Quentin Grimes affiche 29 points et 4 rebonds, avec qu’en face, le frenchie Alexis Yetna termine avec 6 points. Encore une démonstration offensive de #9 Virginia, cette fois-ci sur le parquet de Georgia Tech. Une victoire sur le score « champagne » de 57 à 49. On a l’habitude avec le temps, mais c’est toujours aussi difficile de suivre ce programme surtout si vous êtes un fan du jeu offensif. Yves Pons n’a pas joué (petite blessure, rien de grave) dans la victoire de #16 Tennessee sur Georgia (89-81). Les freshmen ont pris la relève avec notamment Jaden Springer, qui termine avec 30 points et 4 rebonds. Tennessee a fait le show !

Dans la Big Ten, #21 Wisconsin s’impose contre Nebraska (61-48), mais les yeux étaient rivés sur le #15 Iowa contre #25 Rutgers. On attendait un match de titan de Luka Garza (22 points, 10 rebonds), on a eu surtout un Joe Wieskamp de gala, avec 26 points et 10 rebonds. Ah, Iowa, quand les lieutenants de Garza répondent présents, c’est autre chose ! Victoire sur le score de 79 à 66.

On termine avec le petit upset d’Ole Miss sur #10 Missouri… Enfin, petit upset… Un match maîtrisé des Rebels, avec un succès probant (80-59). Jarkel Joiner termine avec 21 points, 3 passes et 3 rebonds. Ole Miss revient avec un bilan équilibré, alors que Missouri affiche une quatrième défaite dans la SEC.

Jeudi, on devait avoir un magnifique #3 Michigan contre #6 Illinois, mais la crise sanitaire et ses conséquences, la suite, vous connaissez… Pour combler ce manque, il y avait deux matchs pour les membres du top 25. #20 USC sous l’impulsion de son freshman Evan Mobley (17 points, 7 rebonds) va gagner à Washington (69-54). Puis, Minnesota va s’imposer contre #24 Purdue (71-68) avec un Marcus Carr (19 points, 5 passes et 4 rebonds) qui revient à son niveau du début de saison. Tant mieux pour Minnesota, qui va devoir cravacher pour revenir sur le devant de la scène dans la conférence. En tout cas, ce succès permet aux Gophers de revenir à deux victoires de leur adversaire du soir.

Vendredi, Nebraska a donné du fil à retordre à #6 Illinois, dans un match assez rude. En effet, les Cornhuskers n’étaient pas loin de sortir l’upset, poussant le match jusqu’en prolongation… Mais comme bien souvent dans les moments chauds, Illinois peut couper sur son leader, Ayo Dosunmu. Le prospect termine avec 31 points, 6 passes et 3 rebonds et permet à son équipe de partir de Nebraska avec la victoire (77-72).

Place à la soirée de samedi, la plus belle sur le papier. On a eu des matchs indécis très tôt dans cette soirée et une affiche de gala entre deux Mid-Majors dans la Missouri Valley Conference : Drake, anciennement dans le top 25, contre #22 Loyola Chicago. Drake est dans le dur actuellement et sans son leader, out pendant 4 semaines, la tâche s’annonçait délicate contre les Ramblers. La première période fut de bonne facture, avec les Bulldogs qui jouent à 300% (il faut dire que la double confrontation samedi/dimanche est importante pour le programme, qui doit gagner au moins un match pour possiblement valider un ticket pour la grande danse de mars). Cependant, le retour des vestiaires est délicat. Un 9-0 rapide et incisif, des joueurs-cadres qui prennent des fautes, c’est trop contre une équipe supérieure collectivement. Au final, Loyola Chicago donne une leçon (50-20 lors du second acte) et s’impose sur le score de 81 à 54. La belle surprise de ce match ? Aher Uguak, qui termine avec 20 points et 5 rebonds. Match revanche ce soir !

En parlant de Mid-Major, #1 Gonzaga a explosé San Francisco (100-61) alors que l’on prévoyait un match pas trop facile pour les Zags. Mais cette équipe est beaucoup trop forte, plus collective, plus de talent que les Dons… Drew Timme affiche un double-double (28 points, 10 rebonds) sans forcer.

North Carolina, qui sort un tout petit peu la tête de l’eau, se déplaçait sur le parquet de #9 Virginia avec un possible upset à la clé. Je vais être honnête avec vous, j’ai regardé la première période et j’ai zappé tellement c’était digne d’un match U15 départemental (un splendide 27-18). La seconde période fut plus pétillante et c’est bien Virginia qui s’impose sur le score de 60 à 48. On oublie un peu Evan Mobley en ce moment. Le talentueux freshman de #20 USC continue son petit bonhomme de chemin, en affichant un double-double (20 points, 11 rebonds) dans la victoire de son équipe sur le parquet de Washington State (76-65).

#4 Ohio State a géré parfaitement sa rencontre contre Indiana, avec un succès propre et sans bavure (78-59). Même son de cloche pour #11 Alabama contre Georgia, dans une orgie offensive : victoire de Bama sur le score de 115 à 82, sans prolongation ! C’est assez rare de voir un tel score dans notre championnat. Le 18/30 à trois points pour le Crimson Tide a fait la différence.

Un petit tour dans la Big 12 ? Avec plaisir ! Un match de folie entre #14 West Virginia et #12 Oklahoma, avec deux prolongations au compteur et un Austin Reaves (28 points, 9 rebonds et 7 passes) clutch au possible pour OU. Les Sooners remportent ce choc (91-90) malgré un nouveau bon match de Derek Culver (29 points, 14 rebonds). WVU se défend bien depuis quelque temps malgré certains départs, le crédit à mettre au coaching staff.

#13 Texas revient petit à petit à son niveau entrevu en début de saison, avec une victoire convaincante sur TCU (70-55). Par contre, #23 Oklahoma State s’est fait très peur contre le cancre de la conférence, Kansas State. Heureusement, Cade Cunningham (15 points, 5 passes et 4 rebonds) a répondu présent quand son équipe avait besoin de lui, mais attention avec l’inconstance de l’équipe… En parlant d’inconstance, comment ne pas mentionner #17 Florida State, qui une nouvelle fois, se fait peur pour pas grand-chose. Cette fois-ci, c’est Wake Forest qui n’était pas loin de rentrer à la maison avec la victoire, mais FSU a obtenu la victoire après prolongation (92-85). Mais que ce fut poussif…

Northwestern sombre inexorablement après son début de saison en fanfare. Une onzième défaite dans la Big Ten, contre #25 Rutgers en ce samedi, sur le score de 64 à 50. Petit match pour Luka Garza (8 points à 3/11 aux tirs et 8 rebonds) dans la large victoire de #15 Iowa sur Michigan State (88-58). Les joueurs du banc ont fait le travail lors du second acte pour les Hawkeyes.

Passons maintenant aux upset.

Terrible semaine pour #10 Missouri. Après sa défaite plus tôt contre Ole Miss, c’est un nouveau revers pour le programme, contre Arkansas ! Les Razorbacks s’imposent sur le score de 86 à 81, après prolongation, avec 19 points et 6 rebonds de Justin Smith. Et si Arkansas était la grosse surprise dans la SEC ?

On reste dans la SEC avec la grosse interrogation de cette conférence : #16 Tennessee. Flamboyant par séquence, le programme a sombré sur le parquet de LSU et repart avec une défaite (78-65). Cameron Thomas (25 points, 4 passes et 3 rebonds) fut l’u des artisans de cet upset. LSU passe devant Tennessee au classement et les Vols peuvent dire adieu au top 25 la semaine qui arrive.

Terminons avec le deuxième match de la soirée qui était à ne pas manquer, avec le #19 Creighton contre #5 Villanova. Un duel au sommet entre les deux cadors de la Big East et le match… Fut bien loin des attentes. En effet, Creighton a déroulé et s’impose facilement sur le score de 86 à 70. On vous avait prévus que Nova lâche des matchs en saison régulière et Creighton en profite allègrement pour s’envoler en tête de la conférence (il y a quatre victoires de différence entre les deux programmes, mais surtout Creighton a 6 matchs de plus au compteur).

Équipe top de la semaine : Loyola Chicago Ramblers (18 victoires – 3 défaites).

Les gens qui nous suivent depuis un moment, savent pertinemment l’amour que j’ai (et que je partage avec la rédaction de MoC) pour Loyola Chicago. Vous savez, cette petite fac qui a été au Final Four en 2018, à la surprise générale ? Cette équipe était monstrueuse… Et bien je vous le dis maintenant : l’effectif de cette saison est encore plus impressionnant, plus fort collectivement que l’équipe de 2018. Cela fait peur !

Cameron Krutwig (vous pouvez retrouver notre Film Room sur lui qui date de la saison dernière) est un prospect incroyable, qui n’ira pas en NBA car pas le profil des intérieurs qui y jouent, mais qui fera une grande carrière en Europe. Tate Hall, son lieutenant répond présent, Aher Uguak, le senior, prend une autre dimension cette saison… Sans oublier les joueurs comme Lucas Williamson ou encore le transfuge d’Oakland, Branden Norris. Oui, cette équipe est tellement plus complète, il y a tellement d’options sur le banc, c’est indécent. Cela nous rappelle un peu Gonzaga, dans une moindre mesure évidemment.

Loyola Chicago peut-il refaire le miracle de 2018 ? Quand on voit que notre championnat compte Gonzaga et Baylor qui sont au-dessus, et Michigan un peu derrière, il y a de la place pour une quatrième équipe… Et les Ramblers ont les qualités pour y figurer !

Équipe flop de la semaine : Missouri Tigers (13 victoires – 5 défaites).

Missouri vient de connaître une semaine très délicate. Deux défaites un peu surprises avec le même scénario à chaque fois : les Tigers ne défendent plus du tout. Pourtant, la semaine dernière, on a eu un visage séduisant du programme dans la victoire contre le leader dans la SEC, Alabama, avec un succès sur le score de 68 à 65. Ce match reflétait le vrai potentiel de Mizzou, une équipe qui défend dur et qui joue en transition. C’est assez inquiétant de voir les prestations dans ce domaine cette semaine.

Le déplacement à Georgia puis South Carolina semble être abordable, mais attention à l’attaque de feu d’UGA. Missouri doit se reprendre sous peine d’avoir un feed catastrophique pour le tournoi de conférence. Mais rien n’est perdu tant la conférence est indécise, avec un écart de trois victoires entre le second et le onzième.

Équipe surprise de la semaine : Arkansas Razorbacks (16 victoires – 5 défaites).

Dans une SEC où Kentucky ne domine plus et ses prétendants se font discrets (hormis Alabama), Arkansas se positionne, sans faire de bruit, comme un contender pour le podium à l’issue de la saison régulière.

Le programme est sur trois victoires consécutives, dont une face à Kentucky puis celle de samedi, avec une victoire à #10 Missouri. À l’heure où je vous parle, Arkansas est deuxième avec le même bilan que LSU et avec une victoire d’avance sur Tennessee. On en parle pas beaucoup de ce programme et nous avons tort. Cela pratique un excellent basketball, notamment offensivement en étant la 14ème attaque du championnat. Le freshman Moses Moody fait office de leader, avec plus de 16 points et 5 rebonds de moyenne, mais c’est bien un collectif qui se dégage de cet effectif. Cinq joueurs affichent plus de 10 points de moyenne, avec des joueurs de bancs qui apportent aussi leur contribution. C’est un tout Arkansas ! Honnêtement, c’est un plaisir de voir le programme au sommet. Une équipe qui prône un jeu attrayant et qui est récompensée, on est dans l’obligation d’en parler. Et puis, cela peut être une équipe que l’on retrouvera à la March Madness contre un cador dès le second tour, celui ne sera pas un cadeau !

Les rencontres à suivre cette semaine (en gras, les upsets les plus probables et sous réserve de la tenue des matchs)

Dimanche : #22 Loyola Chicago vs Drake / #3 Michigan vs #21 Wisconsin ;

Lundi : #9 Virginia vs #7 Florida State / #7 Texas Tech vs TCU ;

Mardi : #6 Illinois vs Northwestern / #24 Purdue vs Michigan State / #10 Missouri vs Georgia / #18 Virginia Tech vs North Carolina / #23 Oklahoma State vs Iowa State / #16 Tennessee vs South Carolina / #12 Oklahoma vs #13 Texas ;

Mercredi : #7 Texas Tech vs TCU / #20 USC vs Arizona State / #22 Loyola Chicago vs Valparaiso / #11 Alabama vs Texas A&M ;

Jeudi : #3 Michigan vs #25 Rutgers / #4 Ohio State vs Penn State / #13 Texas vs Iowa State / #15 Iowa vs #21 Wisconsin / #1 Gonzaga vs Saint Mary’s ;

Vendredi : Vermont vs UMBC / Utah State vs Boise State / Wright State vs Northern Kentucky / Saint Louis vs Dayton ;

Samedi : #2 Baylor vs #23 Oklahoma State / #6 Illinois vs Minnesota / #20 USC vs Arizona / #24 Purdue vs Nebraska / #18 Virginia Tech vs #17 Florida State / #5 Villanova vs UConn / #11 Alabama vs Vanderbilt / #16 Tennessee vs Kentucky / #7 Texas Tech vs Kansas / #13 Texas vs #14 West Virginia / #12 Oklahoma vs Iowa State / #1 Gonzaga vs San Diego / #9 Virginia vs Duke.

Lien vers les articles de la semaine sur Midnight On Campus.

Neemias Queta (Utah State) sera-t-il le premier portugais en NBA ?