Al Horford se confie : « Si Kyrie Irving était resté, je ne sais pas si cela aurait fonctionné »

Al Horford se confie : « Si Kyrie Irving était resté, je ne sais pas si cela aurait fonctionné »

Rédigé le 10/10/2019
ClemFiz

A l’issue de la saison des Boston Celtics, même si elle était décevante et qu’il y avait de très gros doutes sur l’avenir de Kyrie Irving, Al Horford semblait parti pour rempiler. Mais la situation a très vite basculé lorsqu’il a été rapporté que des discussions entre Horford et les Celtics ne s’étaient pas très bien passées et n’avaient pas débouché sur un accord. Questionné hier à l’entraînement, il s’est confié plus en détail sur son choix.

« Après la fin de la saison, nous étions tous déçus de la façon dont tout s’était déroulé. J’ai pris du recul, regardé dans quelle direction la franchise allait et ce qui se passait. Et on avait tous plus ou moins senti que Kyrie (Irving) allait partir. Au début on se disait peut-être qu’il va rester, et puis ensuite nan, il va sûrement partir compte tenu de la situation. Ensuite j’ai évalué les choses par rapport à ma carrière et aux années qu’il me restait. On avait tous les éléments pour gagner l’année dernière, mais on n’a pas réussi, et je ne savais pas s’il allait falloir attendre 2 ans ou autres. Il y avait ça et l’aspect financier. Quand on a commencé à discuter et qu’on n’a pas réussi à se mettre d’accord sur un certain chiffre, c’est là que j’ai décidé d’élargir mes horizons. Non seulement je pense valoir une certaine somme d’argent, mais je veux aussi être dans une  position où j’ai une réelle opportunité de gagner maintenant. Ma fenêtre pour le faire c’est maintenant. » Al Horford

On pensait au départ qu’il était prêt à faire un sacrifice financier et qu’il se dirigeait vers un contrat de 3 ans à Boston, même après avoir décliné sa player option. Mais ce qu’offraient les Celtics ne lui convenait pas.

« Dans leurs yeux, j’ai eu le sentiment qu’ils faisaient le mieux qu’ils pouvaient et ce qui avait le plus de sens pour eux. Et j’ai eu le sentiment qu’ils insistaient sur mon âge, et je le comprends vu que j’ai 33 ans. Mais ils ont fait ce qui leur semblait être le mieux pour eux et qui était le plus logique. Et ça a été dur parce que j’avais le sentiment de m’être vraiment investi et de représenter ce que cela voulait dire d’être un Celtic. Mais bien que cela était difficile, j’y ai réfléchi et je ne pouvais pas aller dans cette direction. » Horford

Il a fini par prendre la direction des Sixers où il a signé pour 4 ans et 109 millions de dollars, dont 97 millions de dollars garantis.

« Je devais réfléchir à ce qui avait du sens pour moi et à ce que je voulais accomplir. J’ai connu trois années vraiment bonnes là-bas, mais nous avons eu le sentiment d’avoir échoué dans notre quête d’élever cette bannière. Il fallait que je prenne une décision, et ce qui a fait pencher la balance c’est l’opportunité de pouvoir lutter pour un titre, mais aussi maximiser ce que je pouvais avoir financièrement. » Horford

Quant à ce qui se passait sur le terrain, il ne semblait pas très chaud pour continuer de jouer avec la même équipe, notamment avec Kyrie Irving.

« Je ne suis pas certain que cela ait quelque chose à voir avec moi. Je pense simplement que si Kyrie était resté, je ne sais pas si cela aurait fonctionné. Il y aurait dû y avoir des changements majeurs de joueurs, car il était clair que le groupe qu’on avait n’arriverait tout simplement pas à coexister. » Al Horford

Et s’il avait été au courant de la signature de Kemba Walker à Boston avant de s’engager avec les 76ers ?

« Je ne veux pas me perdre dans le passé, mais oui ça aurait été totalement différent. » Al Horford

via Boston Herald