Privé de ses All-Stars, mais avec un grand OG Anunoby et un FVV clutch, Toronto enchaîne !

Rédigé le 24/01/2021
Christophe Brouet

Privés de Kyle Lowry et Pascal Siakam, les Raptors ont arraché une victoire importante face aux Pacers en faisant parler leur défense dans le money time, avec notamment une interception clé de Fred VanVleet, 107-102. C’est la 5ème victoire en 6 matchs pour les Canadiens, qui vont beaucoup mieux avec 7 victoires et 9 défaites, à 0.5 match de la 8ème place. Les Pacers continuent eux de piétiner avec 9 victoires et 7 défaites.

Ils se sont appuyés aussi sur un super duo OG Anunoby (30 points à 9/16 dont 4/6 à 3-pts, 8 rebonds et 5 interceptions) – Fred VanVleet (21 points à 6/15 dont 4/9 à 3-pts, 5 rebonds, 4 passes et 3 interceptions). Ce dernier a également fait vivre une sale soirée à Malcolm Brogdon, limité à 12 points à 5/22 dont 1/10 à 3-pts. Norman Powell n’est pas en reste avec 20 points à 7/18 et 6 passes. Indiana shoote à seulement 40.2% avec un Domantas Sabonis limité lui à 10 points à 1/10, souvent pris à deux. Il ajoute 19 rebonds et 5 passes. Le meilleur Pacer c’est Myles Truner avec 25 points à 8/12 dont 4/7 à 3-pts, 4 rebonds, 3 interceptions et 6 contres. C’est lui qui a ramené les siens dans le money time.

Après un premier quart très équilibré lors duquel les deux équipes se sont rendues coup pour coup avec un excellent OG Anunoby, la première équipe a prendre les commandes a été Toronto. Avec des shoots à 3-pts de Chris Boucher et Norman Powell, ils ont réussi le premier run de la rencontre, un 9-0, qui les a mis en tête 45-37. Grâce à Anunoby et Fred VanVleet, ils ont même fait le break en finissant la première mi-temps sur un 7-2, 58-47.

Au retour des vestiaires, les débats se sont équilibrés et Toronto a conservé son matelas d’une dizaine de points, 75-62 à 4 minutes de la fin du 3ème. Moment choisi par Indiana pour enfin réussir un run. Dans le sillage de Jeremy Lamb, ils ont terminé sur un 13-2 pour revenir à seulement 2 points, 77-75.

Lamb et Turner ont même mis les deux équipes à égalité, 82-82, mais Indiana n’a pas réussi à passer devant puisque Fred VanVleet et Norman Powell ont pris les choses ont main et répondu par un 9-2 pour se mettre en position idéale 91-84 avec 5’40 à jouer. Mais les Pacers ont aligné 3 tirs à 3-pts par l’intermédiaire de Justin Holiday, Malcolm Brogdon et Myles Turer pour revenir à une unité, 94-93 avec 4 minutes à jouer. Les deux équipes se sont répondues coup pour coup, mais Toronto est resté en tête, malgré des lancers francs laissés en route. Finalement Brogdon a mis Indiana à hauteur avec 1 minute à jouer et Anunoby a obtenu 2 lancers, mais n’en a réussi qu’un, laissant l’occasion aux Pacers de passer devant. FVV a alors piqué le ballon à Brogdon avant qu’Anunoby n’ajoute 2 points sur la ligne des lancers. Toronto a encore sorti une grosse possession défensive avec des contres de Chris Boucher et Stanley Johnson sur Domantas Sabonis, game over.