Les Kings ont-ils fait l’impasse sur Luka Doncic parce que Vlade Divac n’aimait pas son père ?

Les Kings ont-ils fait l’impasse sur Luka Doncic parce que Vlade Divac n’aimait pas son père ?

Rédigé le 25/11/2019
Christophe Brouet

Luka Doncic prouve match après match depuis son arrivée en NBA qu’il est un joueur unique, ou plutôt, le confirme. Mais beaucoup avaient pourtant des doutes à son sujet, la première raison liée à son soi-disant manque de qualités athlétiques, qui lui rendrait la tâche difficile en NBA. MVP de l’Euroleague à 18 ans, joueur capable d’élever le niveau de toute une équipe, il semblait le candidat parfait pour être choisi en première position de la draft. Mais voilà, en juin 2019, 3 équipes ont décidé de ne pas mettre la main sur lui. Il y a eu tout d’abord les Suns, dont le choix était motivé par la nécessité de recruter un intérieur, et aussi, selon les rumeurs, que le propriétaire Robert Sarver voulait Deandre Ayton, qui était le local de l’étape, sortant de la fac d’Arizona. Le choix des Kings de faire l’impasse était lui un peu plus étrange. Avec Vlade Divac à la tête du front office et sa connaissance du jeu européen et de ses joueurs, on pensait que les Kings mettraient le grappin sur le Slovène. Après la draft de Marvin Bagley, Divac expliquait ce choix ainsi :

« Marvin Bagley peut jouer 3. Il peut jouer 3, 4 et 5. Grâce à son talent unique, il peut jouer sur beaucoup de postes. C’est un meilleur fit pour nous, un meilleur joueur et un très gros talent. C’était un choix facile pour nous. Marvin est très polyvalent, c’est dur de l’ignorer vu son talent. Il peut tirer, il peut prendre des rebonds, jouer au poste bas… Nous sommes vraiment très très excités à propos de ce joueur. Nous sommes très excités par notre pick. Marvin est un des joueurs les plus talentueux de cette draft, un super joueur, quelqu’un qui peut jouer à plusieurs postes. Il a joué pour un des meilleurs coachs de l’histoire de la NCAA et c’est un gars qui va être en double double chaque soir. Il veut s’améliorer, il travaille dur, est facilement coachable et c’est un bon coéquipier. » Vlade Divac.

Selon Tim MacMahon d’ESPN, journaliste très sérieux, de passage sur le podcast de Woj, la raison serait la suivante :

« De ce que je comprends, le fait que Divac est si proche de Luka et connait tellement bien bien père, cela a joué un rôle dans sa décision. En gros, il n’a pas une très haute estime du père de Luka, et il s’est dit ‘tel père, tel fils.’ Eh bien non, Luka est différent. Tu as déconné sur ce coup-là Vlade. » MacMahon

Vlade Divac, interrogé à ce sujet à lancé un ‘Ce sont des conneries »

Grant Napear, commentateur des Kings, a aussi précisé que c’était « totalement faux ».

« J’étais avec Vlade aujourd’hui et le père de Luka a appelé. Ils en rigolaient et parlaient du fait que c’est stupide. » Napear

https://twitter.com/GrantNapearshow/status/1198812227568119808

Cela semble en effet étrange et ce serait une bien belle boulette quand on voit ce que fait le Slovène en ce début de saison avec les Mavs. Mais il est toutefois encore un peu tôt de juger de ça, car à terme Marvin Bagley pourrait lui aussi devenir un franchise player, ce qu’est déjà Luka.