Le GM des Rockets explique sa stratégie pour la Draft

Rédigé le 22/07/2021
Julien Faure

Alors que la saison vient officiellement de se terminer avec le titre des Bucks, la majorité des équipes a déjà les yeux tournés vers la draft qui se déroulera dans une semaine tout pile. Parmi celles-ci, les Rockets qui, après avoir été au top de la conférence ouest avec James Harden dans le roster, sont aujourd’hui dans les tréfonds des classements et ont vécu une saison compliquée à tous les niveaux. Alors avec le deuxième choix de Draft cette année, Houston ne veut pas se rater. Même si Cade Cunningham semble promis aux Pistons, il restera du très beau monde derrière. Mais le GM Rafael Stone l’affirme, la franchise n’a pas encore tranché sur un joueur en particulier. Pas même si elle tradera son second choix ou non. Et même s’il ne veut rien déclarer comme arrêté et défini, puisque a priori il ne le sait pas lui même, il admet cependant qu’il est plus probable que son équipe conserve sa sélection en deuxième position. Car comme il le dit, le statu quo l’emporte souvent en NBA.

“Je ne pense pas que ce soit la bonne approche. Je pense que la bonne approche est de travailler aussi dur que vous pouvez et d’utiliser chaque minute. De garder chaque option ouverte. Ce n’est pas encore garanti que l’on choisisse, ou plutôt que l’on choisisse à ce choix. C’est plus probable que l’on choisisse, ça l’est toujours. La NBA est un marché stable. Vous ne devriez jamais parier sur aucune transaction. Vous devez toujours pariez sur le statut quo.

Cela dit, c’est notre job de regarder toutes les possibilités qui existent. Si tu te bloques, ça a de réelles conséquences. Ça te bloque dans tes pensées, ton raisonnement. Donc je ne fais pas ça. S’ils nous disent que l’on doit choisir dans les 5 minutes un choix de draft, on sera prêt. On a fait le travail. Mais je ne veux pas vous dire, à vous ou à n’importe qui, que c’est prédéterminé. Ce n’est pas la bonne façon de faire.”

Pour le GM des texans, l’important se résume en un mot pour élire le meilleur choix de draft possible: talent.

“Je pense que c’est le talent, c’est le talent, c’est le talent. Les grands joueurs peuvent jouer avec n’importe qui. De notre point de vue, on se concentre toujours sur le talent.”

Toutefois, il insiste une nouvelle fois sur l’importance de l’opportunité et de l’inconnu lors de la draft.

“Tu veux tirer le meilleur de chaque opportunité. Il se peut que ça ne soit pas la bonne opportunité, que l’opportunité soit l’année d’après. Il se pourrait que nous ayons déjà dans notre effectif quelqu’un qui serait la clé. Vous ne savez jamais vraiment. Ce n’est pas comme si c’était, “Oh c’est lui, et ça doit être parfait”. Non. C’est juste que vous devez obtenir vous en sortir du mieux possible à chaque fois. »

Entre Evan Mobley, Jalen Suggs, et Jalen Green, selon les rumeurs c’est plutôt vers ce dernier que les Rockets s’orienteraient. Et au vu du discours de leur manager général, il n’est pas certain que le joueur appelé joue à Houston pour sa saison Rookie. Les Rockets disposent par ailleurs des 23 et 24ème choix de la draft, ce qui pourrait engendrer un possible échange, si celui-ci venait à être envisagé.

Via Houston Chronicle et Yahoo Sports