Bogdan Bogdanovic assassine les Bucks au buzzer pour anéantir leur comeback

Bogdan Bogdanovic assassine les Bucks au buzzer pour anéantir leur comeback

Rédigé le 09/11/2019
Christophe Brouet

Autre match très disputé cette nuit entre deux grosses écuries et c’est Bojan Bogdanovic qui est le héros du Jazz avec le shoot à 3-pts de la gagne au buzzer face aux Bucks. Le Jazz s’impose 103-100 et porte son bilan à 6-3, le même les Bucks. C’est la 18ème défaite de suite des Bucks dans l’Utah.

Le Croate est bien sûr l’homme de la rencontre puisqu’il a signé 33 points à 9/19 dont 5/10 à 3-pts, bien aidé par les 20 points à 8/17 dont 5/9 à 3-pts de Mike Conley et les 19 points à 8/22 de Donovan Mitchell. Rudy Gobert compile 8 points et 17 rebonds. Côté Bucks Giannis Antetokounmpo signe 30 points à 10-22, 13 rebonds et 4 passes et inscrit surtout 28 oints après la pause pour faire revenir les siens dans le match avec l’aide de Khris Middleton (26 points à 8/22 dont 5/8 à 3-pts et 11 rebonds) et Eric Bledsoe (22 points à 8/20, 8 rebonds et 5 passes). Les Bucks shootent à un horrible 35.8%, à peine mieux pour Utah avec 40.5% mais surtout un 15/36 de loin.

Le Jazz avait entamé parfaitement cette rencontre en plantant 30 points dans le premier acte, tout en limitant les visiteurs à 16 unités. EN première mi-temps les locaux ont compté jusqu’à 25 points d’avance et à la pause le score était de 55-34. Mais Giannis s’est réveillé au retour des vestiaires et a impulsé un 21-5 pour démarrer la mi-temps et relancé le match. C’est sur un shoot à 3-pts de Giannis que les Bucks sont passés pour la première fois en tête 89-88 à 5’50 de la fin. Mais le Grec a été coupé dans son élan, auteur de 5 fautes. Utah a repris les commandes pour mener 100-92 sur un shoot de Mitchell mais Bledsoe puis Middleton ont remis les deux équipes à égalité avec 8 secondes à jouer. Mitchell s’est alors fait chiper le ballon par George Hill sur un drive mais derrière après le temps mort Middleton a marché, gêné par Rudy Gobert. Finalement le Jazz a hérité du dernier ballon et servi Bogdanovic pour la gagne.