Les Warriors sortent de la galère avec un run historique mais tremblent jusqu’au bout (merci Iggy) et perdent Klay Thompson !

Les Warriors sortent de la galère avec un run historique mais tremblent jusqu’au bout (merci Iggy) et perdent Klay Thompson !

Rédigé le 03/06/2019
ClemFiz

Pour le 5ème match d’affilée, Golden State a été mené à la mi-temps, mais grâce à un 3ème quart dominé 34-21 et surtout un 18-0 pour démarrer la seconde mi-temps (20-0 au total, record en finales NBA), les Warriors ont réussi à rebondir et à prendre le Game 2 109-104 ! L’équipe, menée de jusqu’à 12 points, a pris au maximum 13 points d’avance avant de subir un 24-21 dans les 12 dernières minutes mais de survivre aux blessures de Klay Thompson (ischio-jambier) et Kevon Looney (clavicule) notamment grâce à un 3-points clutch d’Andre Iguodala dans les dernières secondes !

Thompson a terminé meilleur marqueur des siens malgré sa blessure avec 25 points à 10/17 (5 rebonds, 5 passes), devant Stephen Curry (23 points à 6/17, 3 rebonds, 4 passes), Draymond Green (17 points à 6/12, 10 rebonds, 9 passes) et DeMarcus Cousins (11 points à 3/8, 10 rebonds, 6 passes, 2 contres). Les 9 points de Quinn Cook en sortie de banc ont aussi été précieux. Iguodala a lui terminé à 8 points à 3/8, 8 rebonds et 6 passes. En face Kawhi Leonard a signé 34 points à 8/20 (16/16 aux lancers-francs), 14 rebonds et 3 passes, Fred VanVleet 17 points à 7/17, Kyle Lowry 13 points à 4/11, Pascal Siakam 12 points à 5/18.

Première mi-temps

Klay Thompson a marqué les 9 premiers points des Warriors, devant 9-7 après 5 minutes de jeu mais menés 14-9 suite à un 7-0 encaissé sur les 2 minutes suivantes face à un Kawhi Leonard agressif au rebond offensif et dans son attaque du cercle. Les Warriors sont revenus à un point avant de reprendre 5 points de retard (sur un gros alley oop claqué par Siakam) puis d’égaliser et de prendre l’avantage 23-19 au terme d’un 10-0 (conclu par 4 lancers de Green) en un peu plus d’une minute ! Siakam, Green et VanVleet ont successivement attaqué le cercle avec succès derrière pour remettre Toronto sur les rails puis en tête 27-26 après 12 minutes sur une claquette de Serge Ibaka.

L’équipe de Nick Nurse a continué à imposer sa volonté en début de 2ème avec un 10-0 (6 pts de VanVleet, 37-28) en 3’30. Cousins a arrêté l’hémorragie avec 4 lancers et un 3-pts alors que Lowry avait donné 10 pts d’avance à Toronto grâce à un rebond offensif de Leonard, mais le pivot a pris sa 3ème faute derrière. Sur un superbe service de Marc Gasol, Norman Powell a fait exploser la Scotiabank Arena sur un gros tomar juste avant que Leonard ne trouve les 2 pts plus la faute, cette fois pour le +11 (46-35) à 5’16 de la pause ! Avec 12 pts de Curry (0/6 pour commencer le match) en moins de 4 minutes, les Warriors – menés de jusqu’à 12 pts en 1ère mi-temps – sont finalement revenus à 59-54 à la pause.

Seconde mi-temps

Il n’a pas fallu 2 minutes aux Warriors (dominés 16-9 sur contre-attaque en 1ère mi-temps mais devant 27-26 sur le match) pour reprendre l’avantage 61-59 à la reprise grâce à un 7-0 porté par Curry (floater) et Iguodala (jump-shot à zéro degré et 3-pts). Le run s’est transformé en 11-0 après un caviar de Cousins pour le layup de Thompson puis 14-0 (68-59) sur un 3-pts de ce dernier. Il est même monté jusqu’à 18-0 (72-59, +13 Warriors) avant que VanVleet ne vienne enfin délivrer les siens sur un 3-pts dans le corner à 6’20 ! L’écart a été en partie maintenu par les seconds couteaux des Warriors (et un très long 3-pts de Curry à 40.3 secondes du buzzer) malgré les 12 pts de Leonard dans les 5 dernières minutes du 3ème, achevé sur le score de 88-80 en faveur des Warriors.

Malgré trois 3-pts encaissés en un peu plus d’une minute derrière, les Warriors étaient toujours devant 98-91 à 8’04 grâce à 2 réussites longue distance signées Quinn Cook au milieu des missiles adverses. Entré pour le début du 4ème quart, Shaun Livingston a réussi un très bon passage en milieu de période. D’abord sur un 4-0 personnel puis sur une passe alley oop pour Green afin de reprendre 10 pts d’avance à 6’18, 104-94. Après avoir provoqué la 3ème de Curry et ramené les siens à 106-98, Lowry est sorti suite à sa 6ème faute (évitable) sur Cousins à 3’52.

La fin de match a été hachée des deux côtés, après une faute provoquée et une technique sifflée à Curry, Leonard a réduit l’écart à 5 points à 1’08. Une longue séance vidéo plus tard pour déterminer si Draymond Green avait oui ou non sorti la balle, le ballon a été rendu aux Raptors à 51.6 secondes. Après 2 échecs et 2 rebonds offensifs, Danny Green a mis dedans à 3-pts et ramené les siens à 106-104 à 26.9 secondes mais Iguodala lui a répondu dans la foulée après une séquence compliquée pour récupérer 5 pts d’avance à 5.9 secondes du buzzer ! Green a raté une dernière tentative à 3-pts derrière, victoire Golden State 109-104 !