Légendaire ! Monstrueux, Kawhi Leonard envoie les Raptors en finale de conférence avec un shoot au buzzer dingue; Cruel pour les 76ers

Légendaire ! Monstrueux, Kawhi Leonard envoie les Raptors en finale de conférence avec un shoot au buzzer dingue; Cruel pour les 76ers

Rédigé le 13/05/2019
Christophe Brouet

Quel dénouement fou entre les Raptors et les Sixers puisqu’il a fallu un shoot au buzzer venu d’ailleurs de Kawhi Leonard pour départager les deux équipes. après un combat acharné les Canadiens de qualifient pour les finales de conférence avec un succès 92-90. Ils retrouveront les Bucks de Milwaukee.

Leonard est bien sûr l’homme du match puisqu’en plus de ce shoot il a compilé 41 points à 16/39 dont 2/9 à 3-pts, 8 rebonds, 3 passes et 3 interceptions. Il a été bien aidé par un super Serge Ibaka, qui compile 17 points à 6/10 et 8 rebonds. Kyle Lowry a été précieux avec 10 points à seulement 4/13 mais 6 rebonds et 6 passes alors que Pascal Siakam compile 11 points à 4/11 et 11 rebonds. Limités à 38.2% les Raptors captent 16 rebonds offensifs et perdent seulement 10 ballons. En face les Sixers rentrent 43.1% de leurs shootent mais perdent 15 ballons et captent seulement 5 rebonds offensifs. Joel Embiid signe 21 points à 6/18 dont 1/6 à 3-pts, 11 rebonds, 4 passes et 3 contres, Jimmy Butler ajoute 16 points à 5/14, JJ Redick 17 points à 4/8 à 3-pts, Tobias Harris 15 points à 5/9 et Ben Simmons 13 points, 8 rebonds et 5 passes.

Les Sixers ont très mal entamé la rencontre, très maladroits, ils ont raté leurs 9 premiers tirs. Mais les Raptors, pas bien plus adroits, n’en ont pas trop profité et n’ont mené que 6-0. Puis après 4’35 JJ Redick a débloqué enfin les Sixers sur un shoot à 3-pts, qui a initié un 7-0 pour eux puisque Toronto a passé 4 minutes sans scorer, 7-6. Présents au rebond offensif et agressifs en défense, les Raptors ont récupéré des ballons et sous l’impulsion de Leonard et VanVleet ils ont à leur tour fait un run, un 8-0 alors que Philly connaissait de nouveau une disette offensive de plusieurs minutes. C’est Scott qui a finalement débloqué les Sixers, mais après 12 minutes les Raptors, plus maladroits (5/24 contre 5/19), menaient 18-13 grâce à leurs 5 rebonds offensifs et les ballons perdus adverses.

Toujours mis en difficulté par la défense des Canadiens, les Sixers ont vu les Raptors prendre 7 points d’avance, mais les 3-pts d’Ennis et Redick leur ont fait du bien et ont permis de recoller un peu, 24-21. Leonard a alors sorti une grosse séquence avec un 2+1 puis une interception et un dunk en contre-attaque pour redonner de l’air aux siens, 29-21. Puis les Sixers, dont tout partait d’embiid et Simmons, pris à deux, ont sorti un gros run, un 16-4 pour prendre l’avantage 37-33. Ibaka et Lowry ont mis fin à ce run avec des 3-pts pour en initier un nouveau, un 11-3, conclu par un 2+1 de Lowry, 44-40.

Leonard et Gasol ont permis aux Raptors de poursuivre leur run en début de seconde mi-temps avec un 6-1 pour faire un mini-break 50-41. Mais dans ce match de run, les Sixers ont répondu violemment avec des 3-pts de Reddick et Harris, puis un 2+1 d’Embiid et un nouveau 3-pts de Redick, pour un 16-0 ! Les Raptors ont raté 10 shoots de suite dont plusieurs layups, à l’image d’un Leonard en difficulté. Les visiteurs ont pris leur plus gros écart du match, +7, mais les Raptors ont fini fort le quart sous l’impulsion d’un Lowry déchaîné, qui a capté notamment 3 rebonds offensifs. Avec l’aide d’Ibaka et Leonard, les Raptors ont conclu le quart en tête à la faveur d’un 17-7, 67-64.

Marc Gasil a enfoncé le clou sur un shoot derrière l’arc, mais Bulter et embiid à 3-pts ont ramené les leurs et ils sont même passés devant 76-75. Les deux équipes se sont alors répondues coup pour coup, notamment par Leonard et Butler, 80-80 avec 5’40 à jouer. Puis Kawhi a pris les choses en main et aligné 8 points de suite pour redonner un petit matelas aux siens, 85-80, mais de courte durée. Butler puis Redick sur un 2+1 ont remis tout le monde à hauteur avec 3’30 à jouer. Toronto a alors totalement étouffé Philly, qui est allé au bout des 24 secondes à 3 reprises, et en a profité avec des gros paniers de Leonard et Siakam, +4. Pas suffisant puisque Butler a ramené les siens à une possession avec 1 lancer-franc et derrière Embiid a obtenu deux lancers, réussis, -1 Philly. Leonard a alors raté un de ses deux lancers et sur un coast-to-coast Jimmy Butler a mis les deux équipes à égalité avec seulement 4.7 secondes. Suffisant pour que Kawhi Leonard rentre un shoot déjà dans la légende…