Basket Infos

Avec un immense LeBron James, clutch, les Lakers prennent leur revanche sur les Spurs

Rédigé le 06/12/2018
Christophe Brouet

4ème victoire de suite des Los Angeles Lakers, qui concluent un homestand parfait en dominant les Spurs 121-113. C’est une revanche pour les coéquipiers de LeBron James, qui avaient été battus chez eux en prolongation par les Texans en début de saison, puis à San Antonio. Ils portent leur bilan à 15-9 alors que les Spurs continuent de dégringoler avec 11 victoires et 14 défaite, ce qui les place 14ème à l’Ouest.

LeBron James sort un énorme match avec 42 points à 15/24 dont 3/7 à 3-pts, 5 rebonds, 6 passes, 2 interceptions et surtout 20 points dans le dernier acte pour permettre aux siens d’arracher la victoire. Ce n’était pas très bien embarqué puisque les Spurs menaient 95-87 à moins de 9 minutes de la fin. LeBron a été bien aidé par les 22 points (à 7/19, 9 rebonds et 5 passes) de Kyle Kuzma, les 14 (5/12 dont 3/6 à 3-pts, 4 rebonds et 9 passes) de Lonzo Ball ou encore les 12 de Kentavious Caldwell-Pope et les 6 de Josh Hart, dont 2 3-pts capitaux. Les Californiens rentrent 14 tirs à 3-pts en 39 tentatives.

En face les Spurs ont une nouvelle fois payé leur très mauvaise défense avec pas moins de 43 points encaissés en dernier quart et pour la 8ème fois de la saison plus de 120 points. Le trio Rudy Gay (31 points à 12/21), DeMar DeRozan (32 points à 12/27) et LaMarcus Aldridge (21 points à 7/14 et 9 rebonds) avait pourtant fait le job en attaque, ce qui n’a pas forcément été le cas de leurs coéquipiers, moins en réussite à l’image du 1/7 de Bryn Forbes et du 2/8 de Patty Mills.

Les deux équipes ne se sont pas vraiment lâchées de la partie puisque à chaque tentative de run et de break d’une, l’autre a bien répondu. Les Spurs ont notamment recollé après une excellente fin de premier quart des locaux et à la pause le score était de 50-45 pour les Lakers.  Les Texans ont mieux démarré la seconde mi-temps pour prendre les commandes grâce à leur trio Gay, Aldridge et DeRozan. Ils ont même fait le break sur un 10-2 pour mener 69-60 en milieu de 3ème acte. La second unit des Lakers, menée par Kuzma, a bien résisté et à l’entame des 12 dernières minutes il n’y avait que 4 points d’écart 82-78. Kuzma a même ramené les siens à 1 point, 84-83. Mais les texans ont répondu par un 11-4 grâce à Gay et Derozan pour se retrouver en position idéale. LeBron James a alors lancé la charge pour les Lakers avec 12 points de suite pour passer à lui seul un 12-2 et mettre son équipe en tête 99-97 ! Aldridge et DeRozan ont stoppé l’hémorragie et à 3’25 de la fin, et sur 2 lancers LMA a mis San Antonio en bonne position 104-101. Moment choisi par Josh Hart puis Lonzo Ball pour initier le run final avec 2 tirs à 3-pts. Hart en a ajouté 1 de plus et LeBron a fini le boulot avec deux paniers. A chaque attaque les Lakers ont trouvé la solution, ne laissant aucune chance à leur adversaire.