Small ball payant pour Detroit; Hamidou Diallo : « On n’avait même pas de pivot »

Rédigé le 12/01/2023
ClemFiz

Avec 31 points de Saddiq Bey, 27 de Bojan Bogdanovic et 4 autres joueurs à au moins 13 points dont Killian Hayes (18 points, 9 passes), les Pistons ont bien relevé la tête la nuit dernière après leur lourde défaite à Philadelphie. Ils ont dominé Minnesota 135-118, démarrant leur match sur un 10-0.

« Je ne savais pas si l’ont gagnerait ce soir, mais je savais qu’on allait jouer dur. C’est un groupe composé de jeunes hommes très résilients, et nous avions le sentiment que les matchups nous seraient plus favorables ce soir. » Dwane Casey

Dans un 3e quart décisif remporté 36-23, l’équipe a limité Minnesota à 8 points dans la peinture. Sur le terrain une bonne partie de la période, pas de Nerlens Noel (à l’apport défensif excellent soit dit en passant, avec 4 contres) dans la raquette mais Hamidou Diallo et son mètre 96 et Kevin Knox et ses 2,01 m, face à Rudy Gobert.

« Je ne sais même pas (comment on a fait), on n’avait même pas de pivot ! On a bataillé à 5 arrières, en jouant dur, et on a réussi à les affecter un peu plus dans ce quart-temps là. On a été l’équipe qui a frappé en premier et c’est ce qui nous a menés à la victoire. » Hamidou Diallo (18 points à 7/8, 5 rebonds, sorti pour 6 fautes)

« Nous savons combien il (Diallo) peut impacter le jeu avec son énergie et ses qualités athlétiques, mais ce soir il a fait preuve d’une excellent discipline partout sur le terrain. Nous l’avons mis en opposition contre Gobert et nous lui avons demandé de jouer le screen et roll et il a fait du super boulot. » Dwane Casey