SVG : “Il y a certains joueurs qui vont devoir prendre leurs responsabilités pour jouer dur”

Rédigé le 24/01/2021
Christophe Brouet

Cette nuit duel entre deux équipes en difficulté, les Pelicans et les Wolves. New Orleans restait sur 6 défaites en 7 matchs et les Wolves sur 11 défaites en 12 rencontres. Les malheureux perdants ce sont les Pelicans, dominés 120-110 dans une rencontre où ce qui a été montré des deux côtés du terrain n’a pas du tout plus à Stan Van Gundy, alors qu’il attendait beaucoup de son équipe pour ce match et une réaction après la large défaite face au Jazz.

Face à des Wolves privés de Karl-Anthony Towns et D’Angelo Russell, ce qu’ont montré les Pelicans est inquiétant, en difficulté des deux côtés du terrain, avec une défense pas au niveau, un manque d’intensité, ce qui a permis aux Wolves de prendre 14 rebonds alors que de l’autre côté ils ont notamment perdu 20 ballons et shooté à 10/33 de loin. Quand il n’y a pas de stops pour compenser ces problèmes offensivement, il est presque impossible de gagner en NBA, peu importe l’adversaire.

“Ils ont défendu plus dur. Ils avaient plus d’envie au rebond. Ils ont couru avec plus de détermination. Ils ont coupé plus agressivement. Nous n’avons pas du tout été à leur niveau. C’est toujours décevant. J’ai trouvé que nous avons été dominés partout. Nous n’avons pas mis assez d’engagement dans le match. C’est extrêmement, extrêmement décevant.” SVG

À la pause New Orleans menait d’un point, mais se sont écroulés dans le 3ème, sans la moindre énergie, et ont dominés 24-14 sur les 12 minutes. Jamais ils n’ont réussi à revenir, comptant jusqu’à 18 points de retard. Si Brandon Ingram avait démarré fort avec 12 points en premier quart, il a baissé de rythme et finit à 30 points à 11/20 dont 2/7 à 3-pts et 7 ballons perdus. Eric Bledsoe sort son meilleur match avec 28 points à 11/23 dont 3/5 à 3-pts, mais Zion Williamson a été bien muselé et compile 19 points à 6/16 et 11 rebonds.

“Je pense que nous devons nous concentrer un peu plus. Nous avons été un peu complaisants lorsque nous avons pris la tête. Nous devons être concentrés.” Eric Bledsoe

Visiblement après le match le coach a poussé un petit coup de gueule pour tenter de secouer ses joueurs, même si lui n’est peut-être pas étranger à ce très mauvais début de saison, New Orleans ne montrant rien de bien encourageant collectivement.

“Je vais certainement endosser ma part de responsabilité. Mais nous en avons parlé après le match. Il y a certains joueurs qui vont devoir prendre leurs responsabilités pour jouer dur. Tu ne peux pas laisser ton adversaire jouer plus dur que toi. Et il faut prendre ses responsabilités pour prendre soin du ballon. Perdre le ballon 17, 18 minutes, ça ne va pas le faire.” SVG