Une victoire judiciaire pour Zion Williamson

Rédigé le 21/01/2021
Guillaume GRACIANO

Récemment a eu lieu la première étape du procès de Zion Williamson qui l’oppose à une agent de Caroline du Nord, Gina Ford, qui réclame 100 millions de dollars de dommages et intérêts pour licenciement abusif. Pour l’instant, l’histoire est assez floue. Gina Ford affirme que Zion avait signé avec elle avant de se rétracter pour rejoindre une autre agence. Elle affirme de plus que Williamson aurait accepté des avantages en nature en  pour signer à Duke, ce qui est interdit par le règlement universitaire.

C’est ainsi que Gina Ford clame haut et fort avoir été victime d’abus de confiance quand, en parallèle, les représentants de la star des Pels placent également leur client en victime. À les écouter, ce sont eux qui seraient actuellement victimes d’une escroquerie. Ceux-ci expliquent qu’ils auraient tourné le dos à Gina Ford logiquement, après avoir remarqué que son agence n’était pas agréée en Caroline du Nord (Etat ou se situe l’université de Duke). De plus, ils ajoutent que l’histoire des avantages en nature se basent sur de faux documents.

Bon point pour le clan Zion, la juge Loretta Biggs a décidé de ne pas considérer comme officielle la signature de Williamson avec Gina Ford. En effet, l’agence de la représentante ne faisait pas officiellement partie des agences agréées par la NCAA en Caroline du Nord.

Après avoir examiné les plaidoiries et mis sous la lumière ce qui était reproché aux accusés, la Cour conclut que l’accord entre les deux parties doit être considéré comme nul.” Loretta Biggs

Zion Williamson devrait donc être totalement tiré d’affaire rapidement dans cette histoire et ne devrait pas avoir à dépenser les 100 millions de dollars demandés. Ceci dit, tout n’est pas encore bouclé et des points restent encore à éclaircir.

Via ESPN