Goga Bitadze : « Ca donnait l’impression que je ne voulais pas jouer »

Goga Bitadze : « Ca donnait l’impression que je ne voulais pas jouer »

Rédigé le 21/09/2019
WilhemLF

Drafté en 18ème position en 2019, Goga Bitadze vient de passer deux mois à Indiana pour travailler avec ses nouveaux coéquipiers, après avoir manqué la Summer League à cause d’un imbroglio administratif, qui l’empêchait de poser les pieds aux États-Unis.

« C’était insupportable parce que je devais être prêt chaque jour. L’administration pouvait m’appeler chaque jour pour me demander des choses. Je leur disais : « Je veux jouer pour les Pacers et jouer la Smummer League. » Mais à cause de problèmes de papiers, je ne pouvais pas. Ça donnait l’impression que je ne voulais pas venir jouer ou quelque chose du genre. » Goga Bitadze.

Même l’appui des Pacers n’a pas suffi pour faire accélérer la procédure.

« Nous avons tout essayé pour que l’obtention du Visa soit plus rapide. Dès que nous l’avons drafté, nous en avons parlé pour essayer de presser les choses pour qu’il puisse revenir et jouer. J’aurais adoré le voir à la Summer League de Las Vegas mais ça n’a pas été possible. Par contre, c’était cool de le voir travailler pendant les mois d’août et de septembre. » Nate McMillan, le coach des Pacers.

L’occasion également pour le géant de 2m11 de faire connaissance avec ses coéquipiers. Malheureusement pour lui, ses deux compagnons du frontcourt, Domantas Sabonis et Myles Turner, n’étaient pas présents, puisqu’ils jouaient la Coupe du Monde.

« J’apprends à connaître mes coéquipiers, ils sont vraiment cools. Il y a déjà une bonne ambiance dans le vestiaire, une bonne alchimie. C’est bien de savoir ce qu’ils font, et de se connaître les uns les autres. » Goga Bitadze.

Via IndyStar.

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !