Michael Porter Jr. sur Bol Bol : « Il va juste lui falloir un changement d’état d’esprit, et je pense qu’il est prêt à le faire »

Rédigé le 26/09/2021
Christophe Brouet

Avec Bol Bol, les Denver Nuggets possèdent un joyau brut, mélange de taille et de qualités basket rares, qui n’a malheureusement pas eu beaucoup l’occasion de s’exprimer. Il est un peu tombé aux Nuggets au mauvais moment alors que l’équipe vise le titre et n’a plus trop comme objectif de développer ses joueurs comme c’était le cas avant qu’il n’y débarque, et il n’a pas montré assez pour obtenir plus de 5 minutes de temps de jeu moyen sur 32 matchs la saison dernière.

« C’est une personne énorme en termes de stature physique, de taille, de longueur, et il est vraiment, vraiment talentueux », a déclaré Mile Malone. « Nos trois premières années, nous étions en développement, et les jeunes gars avaient l’opportunité de jouer, et plus important encore, de jouer en faisant des erreurs. Eh bien, Bol n’a pas cette option. Tout ce qu’on essaie de faire, c’est d’avoir l’avantage du terrain pour les playoffs. »

Pas simple quand en plus il y a des vétérans devant lui dans la rotation ou encore des joueurs plus prêts que lui comme Paul Millsap, JaMychal Green, Zeke Nnaji, JaVale McGee ou encore Isaiah Hartenstein. Puis il y a un souci de poste. Trop frêle pour jouer à l’intérieur et trop grand pour défendre sur des extérieurs, ce qui complique les choses.

Pour son coéquipier Michael Porter Jr., qui a lui réussi à se développer tout en se faisant une place dans la rotation, il faut un changement d’état d’esprit.

« Il score, il contre des shoots, il joue avec une bonne attitude et une bonne énergie, » confie Michael Porter Jr. « C’est vraiment bien à voir. J’essaye de ne pas le lâcher, parce qu’il peut faire partie de cette équipe et nous aider à faire de grandes choses. Il va juste lui falloir un changement d’état d’esprit, et je pense qu’il est prêt à le faire. J’essaye de lui envoyer des textos, de lui dire de trainer avec moi, de venir avec moi le soir à la salle, ce genre de chose, car ce gamin est très talentueux. »

Il sort d’une belle summer league de Las Vegas puisqu’en 3 rencontres il a dominé avec 21.7 points à 44.2% dont 40% de loin, 6.7 rebonds et 2.3 contres, mais son attitude et son état d’esprit semblent être une des clés.

« Il est jeune, et cela ne nous a pas échappé », a déclaré Malone. « Mais il doit juste faire preuve d’un peu plus de constance, au jour le jour, rester prêt pour que, lorsque son numéro sera appelé, il puisse aller sur le terrain et jouer à un haut niveau. Et alors vous obtenez un peu plus de minutes régulièrement, et puis vous faites partie de la rotation et vous construisez à partir de là. »

Cette saison 2021-22 pourrait être capitale pour la suite de la carrière de l’ancien d’Oregon, à lui de se créer des opportunités et de les saisir, sans quoi il pourrait juste rester un joueur au potentiel intriguant.

Via Denver Post