Nouveau coach du Magic, Jamahl Mosley se confie sur sa philosophie de jeu

Rédigé le 13/07/2021
Christophe Brouet

Hier Jamahl Mosley a été présenté par le Orlando Magic, nouveau coach de la franchise, lui qui était aussi en lice pour devenir le head coach des Wizards. Il s’est fait une petite réputation ces dernières années du côté de Dallas et a impressionné le Magic lors des entretiens. Jeff Weltman, président du Magic, est persuadé qu’il est l’homme parfait pour ce très jeune groupe.

“Là où nous en sommes, c’est un fit parfait”, a déclaré Weltman. “Jamahl va améliorer nos joueurs. Ils sauront que tout ce qu’il fait c’est pour eux. Et comme ils vont s’améliorer, nous allons aussi nous améliorer. Je suis tellement optimiste.”

Il est notamment très bon pour nouer des liens avec ses joueurs, lui qui était proche de Luka Doncic.

“Jamahl a un ensemble unique de compétences”, a déclaré Weltman, qui a été impressionné par Mosley depuis qu’ils se sont croisés pour la première fois. “Sa passion, son expérience, sa capacité à créer des liens. Il a des compétences interpersonnelles étonnantes avec n’importe qui, et cela découle de sa compassion en tant que personne. Il sait écouter, il est attentif, il veut s’impliquer dans la vie des gens et c’est un vrai coach. Il veut vous rendre meilleur.”

Même s’il est en NBA depuis 2005, assistant aux Nuggets, Cavaliers et Mavericks, on le connait finalement peu, mais il en a dit un peu plus sur sa philosophie de jeu.

“Ma philosophie offensive est simple, je veux faire en sorte que ce soit aussi simple que possible”, a déclaré Mosley, qui a passé 14 saisons en NBA en tant qu’assistant. “Je veux jouer avec du rythme, je veux jouer avec du spacing, et je veux que les joueurs se passent le ballon. Je pense que la passe apporte de l’énergie au jeu et permet aux joueurs de donner le meilleur d’eux-mêmes. Je veux mettre ces gars dans les meilleures positions pour réussir.”

Concernant la défense, c’est également simple :

“Défensivement, je veux être une équipe dure, bavarde, avec une communication de haut niveau”, a déclaré Mosley, qui a passé les trois dernières de ses sept saisons à Dallas en tant que coordinateur défensif. “Et puis il faut être soudé défensivement pour perturber l’attaque, pour les empêcher d’exécuter leurs systèmes et les sortir de leur zone de confort.”

Défensivement il pourra disposer de quelques jeunes atouts intéressants : Jonathan Isaac lorsqu’il sera de retour, Wendell Carter Jr. ou encore RJ Hampton et Markelle Fultz. De quoi potentiellement construire une belle défense.

“Je pense qu’il y a du potentiel avec la longueur que nous avons dans cette équipe, a confié Mosley. ‘Il y a beaucoup de longueur, ce qui est important dans la NBA actuelle. Nous avons aussi des arrières qui peuvent mettre la pression sur le ballon. J’ai parlé du fait que je veux une équipe qui est dure et perturbe l’adversaire, et nous avons l’effectif capable de faire ça.”

Via Magic.com