Evan Fournier : « Je suis heureux qu’on ne recommence pas à zéro »

Evan Fournier : « Je suis heureux qu’on ne recommence pas à zéro »

Rédigé le 01/10/2019
WilhemLF

Après des années de disette, le Orlando Magic a réussi à se qualifier en playoffs l’année dernière, et même à remporter un match, le premier, contre les Raptors avant de perdre les quatre suivants. Pourtant, à la mi-saison rien n’était moins sûr que de voir la bande d’Evan Fournier en postseason, mais les Floridiens ont réussi une grosse deuxième partie d’exercice.

« Les gens nous demandent tout le temps ce qui a changé après le All-Star Game. Rien n’a changé. Ça prend juste du temps de comprendre ce que le coach veut de nous, de s’adapter à un système différent. Nous avons juste réussi à tout faire en mieux. On a gagné deux ou trois matchs d’affilée, fait une série de victoires, pris confiance en nous et c’est parti. » Evan Fournier.

Et pour le Français, le Magic sera tout à fait capable d’afficher le même niveau lors de la saison à venir.

« Je suis heureux qu’on ne recommence pas à zéro. Ne pas avoir besoin de tout recommencer cette saison est très important et avoir le même noyau va beaucoup nous aider. On doit se rappeler pourquoi nous avions du succès. Notre défense a eu beaucoup d’impact, ainsi que l’intensité avec laquelle on jouait. On doit s’en rappeler et avoir le même état d’esprit. Je ne fais pas attention au fait que l’Est soit ouvert. Je pense qu’on devrait se concentrer sur nous et pas ce qui est ouvert ou non. On doit jouer de la même manière que l’année dernière et si on arrive à jouer au même niveau, alors on pourra voir ce qui est ouvert, mais il faut réussir ça. » Evan Fournier.

Pour cela par contre, il faudra que Fournier et Nikola Vucevic soient au même niveau que l’année dernière. Le premier estime même pouvoir mieux faire au niveau de l’adresse.

« Je suis en forme et c’est le plus important. C’est bien pour moi de jouer des gros matchs avec de la pression et c’était bien aussi de pouvoir faire beaucoup de choses sur les terrains. L’année dernière, le plus gros problème était ma réussite au tir. Je suis heureux de ce que j’ai fait à part ça, mais l’année dernière est du passé et je n’y ai jamais vraiment pensé. Je suis tourné vers l’avenir. » Evan Fournier.

Quant au second, il sort d’une saison où il tournait à 20,8 points (52% aux tirs et 36% à trois points), 12 rebonds et 3,8 passes décisives par match. De grosses stats, mais que certains expliquent par le fait que le Monténégrin avait un contrat à aller chercher cet été. Des mauvaises langues pour Fournier.

« Je ne vois pas pourquoi Vuc jouerait moins bien que l’année dernière. Il n’est pas motivé par l’argent, c’est un compétiteur, il aime le basket. Il voulait bien jouer rien ne va changer pour lui. » Evan Fournier.

Via NBA.com.

[Voyage NBA] Mega Pack Trip Double à New York : 7 jours et 3 matchs dont Warriors et Clippers !