Timothé Luwawu-Cabarrot : “C’est quelque chose que je serais fier de faire”

Rédigé le 04/03/2020
Christophe Brouet

Privés de Kyrie Irving jusqu’à la fin de saison et pas au mieux, les Brooklyn Nets ont arraché une magnifique victoire la nuit dernière à Boston après un comeback fou dans le sillage d’un Caris LeVert monumental ! Timothé Luwawu-Cabarrot a joué u rôle important dans ce succès et nous avons pu discuter rapidement de son rôle dans cette équipe.

Tu as eu beaucoup de temps de jeu et fini la rencontre, ça doit faire plaisir quand on sait ton parcours cette saison ?

C’est énorme c’est la récompense de tous les efforts faits cet été et cette année. Ça fait plaisir. Là c’était le plus gros comeback que j’ai vécu dans ma carrière, donc c’était énorme. Je suis content d’avoir fini le match.

On parle souvent en NBA que c’est une question d’opportunité tu n’as pas pensé avant ton arrivée aux Nets que tu l’avais peut être laissé passer ?

Je n’ai jamais vraiment douté de ce que j’allais faire. Tu laisses passer une chance une fois, deux fois, trois fois, c’est compliqué, mais je la saisis cette année. J’ai compris ce que cela voulait dire d’être en NBA. Chaque match est important, chaque action est importante, chaque rebond est important, chaque passage en force provoqué est important, chaque chose que tu fais sur le terrain est importante et le coach voit ça et te donne ta chance. C’est petit à petit, match après match, action après action, que tu construis la confiance du coach et de tes coéquipiers. C’est ce que j’ai compris lors des 3 premières années et je pense que si je n’avais pas compris ça, que je n’avais pas fait tout ce que j’ai fait, je n’en serais pas là aujourd’hui et je ne pourrais pas être dans cette position.

Kenny Atkinson évoque souvent qu’il est agréablement surpris par ta défense. Est-ce que c’est la clé pour pouvoir t’installer durablement en NBA ?

Bien sûr. Quand je suis arrivé en NBA c’était censé être ma qualité première, mais je ne l’ai pas montré. J’étais concentré sur l’autre côté du terrain. L’attaque, ça fait partie du jeu, et ça fait partie de mes qualités, mais ce n’est pas la seule chose importante.

Puis désormais tu défends sur les meilleurs scoreurs adverses, ce qui n’était pas forcément le cas à ton arrivée.

Oui voilà, comme je le disais ça vient de la confiance du coach, ça se construit action après action, match après match. Il faut juste continuer de faire ce que je fais et ce sera de mieux en mieux.

Tu t’épanouis dans ce rôle de 3&D ?

Cette année oui, complètement.

Est-ce que tu te vois faire une carrière de spécialiste 3&D comme certains en NBA ? Ca te conviendrait ?

Si je joue avec Brooklyn, dans une équipe avec des joueurs qui ont ces qualités en attaque, ça me conviendrait totalement, surtout si on gagne des matchs et on construit sur le long terme et que je suis encore là, c’est quelque chose que je serais fier de faire.

Propos recueillis à Boston