La « Wish List » de Noël spécial NBA de Ja Morant

La « Wish List » de Noël spécial NBA de Ja Morant

Rédigé le 23/12/2019
ClemFiz

S’il avait le choix, Ja Morant demanderait bien au père Noël de remplir sa hotte de quelques-uns des attributs des joueurs qu’il admire le plus en NBA… D’abord, la force de LeBron James.

« Si je devais choisir, je dirais la force de LeBron James déjà, parce que je pense que ce serait plus facile de finir malgré les contacts. » Ja Morant

Ensuite ? Le shoot de Steph Curry.

« Il peut shooter du parking, vraiment. Dès qu’il a franchi la ligne médiane, tu dois le prendre en compte parce qu’il peut shooter de partout. » Ja Morant

Suivi de la vision du jeu de Chris Paul.

« Il a un feeling pour le jeu qui est juste différent. J’ai appris des choses là-dessus quand j’ai fait son camp, il nous avait montré des passages de ses matchs en vidéo. Ce qu’il voit sur le terrain, c’est juste différent, et je l’ai vu à l’oeuvre il y a deux jours quand on a joué contre lui. » Ja Morant

Next, le dribble de Kyrie Irving.

« Je dribble bien, mais c’est juste par rapport à la variété de ses moves. On dirait qu’il joue juste avec le ballon et tu ne sais pas comment il se trouve un layup. Donc j’aimerais bien utiliser ça en sortie d’isolation, ou en sortie d’écran quand il y a un grand en face de moi, pour créer l’espace dont j’ai besoin pour créer mon shoot. » Ja Morant

Pour la détente en revanche, il n’a rien à envier personne, Kevin Love a failli en faire les frais avant-hier (Aron Baynes en a lui déjà fait les frais)…

« Là-dessus c’est bon. » Ja Morant

Quant à son joueur préféré, sachez qu’il s’agit de… lui-même, comme ça pas de jaloux. À 20 ans, le 2ème choix de la draft (1,90 m) sorti de Murray State est cette saison le rookie le plus prolifique au scoring (18.2 points par match à 46.5% et 40.4% à 3-points) et à la passe (6 assists de moyenne). Il est aussi deuxième au nombre d’interceptions par rencontre avec 1.2.

via The Athletic

[Interview] Nicolas Batum : « Ça fait au moins 3 ans que je sais que ça se trame ce truc-là, et qu’ils attendaient juste l’opportunité »