Pas d’excès de confiance pour les Bucks, parés à toute éventualité

Pas d’excès de confiance pour les Bucks, parés à toute éventualité

Rédigé le 15/05/2019
ClemFiz

Voilà plus d’un mois que les Bucks n’ont plus joué un match qui s’est décidé dans les dernières secondes. Les joueurs de Mike Budenholzer (8-1 dans ces playoffs pour le moment) ont dominé leur série contre Detroit de 95 points et celle contre Boston de 65 points au total. Mais cela ne les empêche pas de continuer à bosser les situations de fin de match à l’entraînement.

« Je ne pense pas que quand on en arrivera là, on aura pas peur du résultat. » Eric Bledsoe

Sur des scénarios basiques.

« Si on est devant de 2 points, qu’est-ce qu’on fait. Si on est devant de 3 points, qu’est-ce qu’on fait. On étudie les situations de fin de match serrées et comment on va défendre. Qu’est-ce qu’on va faire s’ils rentrent leur tir ? Et s’ils ratent ? Bud fait du super boulot en essayant de voir ce qu’il faut rechercher dans ces situations. » George Hill

En se concentrant le plus possible sur les détails pour tenter d’obtenir le meilleur shoot possible.

« À la fin du match, un écran ou une passe peuvent devenir ce qu’il y a de plus important plutôt que quelqu’un qui fait un drive ou que le tir en lui-même. Il faut réussir à trouver le meilleur joueur de l’équipe, pour le laisser faire la bonne action. » Eric Bledsoe

En cas de sortie sur les ailes, le dernier shoot ne sera pas forcément pour Giannis Antetokounmpo.

« On est une équipe. Plusieurs joueurs sont capables de mettre dedans et de créer. » George Hill

« Tu sais qui est fait pour ça. Gamin, j’adorais faire le décompte : 5, 4, 3, 2, 1… shooter et espérer que ça rentre. Ça me rappelle des souvenirs. Si on en arrive là, tu ne peux pas avoir peur de prendre le tir. » Eric Bledsoe

Le dernier match serré de Milwaukee remonte à une défaite contre Brooklyn le 6 avril, un match joué sans Antetokounmpo. Leur dernière victoire serrée remonte elle au 4 avril, avec un succès 128-122 contre Philadelphie. En 2013, Hill jouait pour Indiana lorsque l’équipe a subi une défaite crève-cœur dans le Game 1 des finales de conférence sur ce layup de LeBron James :

« C’est terrible. Surtout si ça met fin à votre saison. Heureusement ça n’était pas notre cas, on avait eu d’autres matchs derrière. Mais en tant que joueur après ça tu commences à penser à toutes les petites possessions où tu aurais dû faire mieux. » George Hill

Les Bucks devront-ils consulter leur playbook de fin de match dans le Game 1 contre Toronto ce soir ? Réponse à partir de 1h30 heure française.

via Journal Sentinel