Fini d’essayer d’imiter les Spurs pour James Borrego

Fini d’essayer d’imiter les Spurs pour James Borrego

Rédigé le 25/09/2019
ClemFiz

11ème équipe NBA au niveau de l’efficacité offensive en 2018-19 avec 112.1 points marqués pour 100 possessions, les Hornets n’étaient que 23ème en efficacité défensive, avec 113.1 points encaissés pour 100 possessions. Un peu plus de défense et l’équipe aurait sans doute pu prétendre aux playoffs, qu’elle a manqués à deux matchs près (les Pistons ont terminé 8èmes). La défense sera d’autant plus une priorité que Charlotte a qui plus est vu ses deux meilleurs marqueurs (Kemba Walker et Jeremy Lamb) partir cet été. James Borrego, qui va entamer sa 2ème saison en Caroline du Nord, a prévenu hier.

« Je contrôle les minutes. Nos gars vont être investis en défense dès le premier jour. Sinon, ils ne joueront tout simplement pas. Ça dépendra de ça. » James Borrego

Charlotte a qui plus est vu ses deux meilleurs marqueurs (Kemba Walker et Jeremy Lamb) partir cet été. Borrego ne s’estime pas exempt de tout reproche dans cet échec 2018-19 puisqu’il pense avoir trop cherché à reproduire ce qui a fait le succès de la défense des Spurs (où il a été assistant de 2003 à 2010 puis de 2015 à 2018) : pas de compromis entre la défense dans le périmètre et à 3-pts. Un système qui demande une grande expérience et une excellente communication. Pas au niveau, les Hornets ont terminé la saison 23èmes au pourcentage à 3-pts adverse et 16èmes au nombre de points encaissés dans la peinture.

« En refusant le compromis, je nous ai laissés dans le No Man’s Land. Cette année ça va rester simple, très clair et dans l’agressivité. On ne va pas essayer de protéger à la fois la ligne à 3-points et le cercle pour essayer d’être cette défense parfaite qu’on avait à San Antonio. Nous ne sommes pas construits comme ça. » James Borrego

L’objectif de Borrego : changer les habitudes de ses joueurs et développer les jeunes. Cet été, Malik Monk a pris 9 kilos, ce qui devrait l’aider à mieux encaisser les coups en défense. Dwyane Bacon et Miles Bridges devront aussi progresser dans ce domaine, note Rick Bonnell du Charlotte Observer.

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !