Les Suns c’est du sérieux; Chris Paul : “Nous avions besoin d’un match comme celui-là”

Rédigé le 08/04/2021
ClemFiz

Cette nuit il y avait un choc au sommet de la ligue puisque les deux meilleures franchises NBA en termes de bilan s’affrontaient à Phoenix : Suns et Jazz. Un excellent test pour les deux équipes, avec une bonne odeur de playoffs. On a eu droit à une grosse bataille qui s’est soldée par un succès des Suns en prolongation 117-113. Une bonne préparation en vue des playoffs, surtout pour une équipe des Suns où beaucoup de joueurs n’ont jamais connu la post season.

“Je pense qu’il est bon pour nous d’expérimenter ce type de matchs au lieu d’être pris au dépourvu quand les playoffs commencent. Vous ne pouvez pas vraiment simuler un match comme celui-là lors d’un entraînement ou même un match standard.” Devin Booker

“Je trouve que nous avons fait du bon boulot pour résister à la tempête. Nous avions besoin d’un match comme celui-là, où les gars ont dû jouer beaucoup de minutes, où l’intensité, le public et l’énergie étaient excellents. Nous n’avons pas joué beaucoup de matchs de ce genre, alors c’est bien d’en avoir quelques-uns à notre actif dans cette dernière ligne droite avant les playoffs.” Chris Paul

En tête une bonne partie de la rencontre, Phoenix s’est mis en position idéale avec 4 points d’avance sur un tir à 3-pts de Jae Crowder à 2 minutes du terme. Mais Donovan Mitchell a envoyé le match en prolongation sur un tir primé avant un échec de Booker.

“Ca fait partie du jeu. Nous avons vu des choses plus folles. Il fallait nous préparer pour la prolongation et leur rentrer dedans.” Cam Johnson

Dans le sillage d’un super duo Chris Paul (29 points à 12/24 dont 3/7 à 3-pts, 4 rebonds et 9 passes) –Devin Booker (35 points à 13/31 dont 0/6 à 3-pt, 4 rebonds et 3 passes), les Suns ont réalisé une excellente prolongation lors de laquelle ils ont inscrit les 5 premiers points et ont fait la course en tête jusqu’au bout. Booker et CP3 ont inscrit 12 des 15 points des leurs dans le temps supplémentaire.

“C’était vraiment intense, les deux équipes ont vraiment joué dur et très bien défendu.” Deandre Ayton

La grosse défense des Suns a fini par faire la différence limitant le Jazz à 11/44 à 3-pts, 15 petits lancers tentés et 44.7% au tir. Ils ont aussi dominé au rebond 61-45 avec pas moins de 16 rebonds offensifs, dont 7 pour Deandre Ayton, excellent face à Rudy Gobert avec 18 points, 12 rebonds, 2 interceptions et 3 contres

“Nous avons traité ce match comme un match de playoffs. Nous avons fait tout ce que nous voulions faire. Nous les avons mis mal à l’aise et nous avons respecté notre plan de jeu. Peu importe comment le match se déroulait, nous sommes restés soudés et nous avons gardé un état d’esprit positif et mis de l’énergie. Et c’est avec ça que les équipes ont du mal, notre énergie. Tout le monde a un rôle à jouer dans cette équipe.” Deandre Ayton

Monty Williams avait mis en place une stratégie défensive payante, la même que lors du premier match entre les deux équipes qu’ils avaient déjà remporté. Avec une défense en drop où Ayton et Dario Saric sont restés loin du pick & roll pour pousser le porter du ballon à shooter en sortie de dribble derrière l’arc ou à mi-distance.

“Nous voulons les forcer à shooter en sortie de dribble à 3-pts et les contester sans faire faute. C’est une grosse victoire pour nous.” Monty Williams

Les Suns affichent désormais un bilan de 24-5 sur les 2 derniers mois. Pour la première fois de sa carrière, Devin Booker remporte 36 matchs. Depuis la bulle d’Orlando, ils ont remporté 44 de leurs 58 rencontres.

« On veut gagner tous les matchs qu’on joue. Bien sûr c’était les deux top teams de l’Ouest, qu’on recroisera peut-être plus tard dans la saison, mais tous les matchs comptent. » Devin Booker

On vous conseille le podcast de L’Echo des Parquets sur les Suns :

Via Arizona Sports