Lou Williams raconte la discussion avec Doc Rivers qui a tout changé : « Pour je ne sais quelle raison, je l’ai cru »

Rédigé le 29/07/2022
Christophe Brouet

Envoyé par Houston aux Los Angeles Clippers dans le cadre du trade de Chris Paulle 28 juin 2017, Lou Williams est allé dans la franchise californienne à reculons. Il n’était pas du tout chaud pour aller jouer chez les voisins des Lakers, lui qui avait joué avec les pourpre et or entre 2015 et 2017. Il est revenu sur une discussion avec Doc Rivers qui a tout changé lors du podcast de Draymond Green.

« J’avais été transféré à Houston durant la saison et durant l’intersaison Houston m’a transféré, » a expliqué Lou Williams. « Je me disais : ‘je n’ai aucune valeur nulle part. Les équipes ne me voient pas comme une pièce importante.’ Je crois que j’allais entamer ma 14ème saison et je me disais que c’était déjà une belle carrière. Et si tu regardes la conférence de presse, je ne veux clairement pas être ici. Je tiens le maillot pour la photo et dès que c’est fini, je pose le maillot et je m’en vais. Puis Doc m’appelle et me demande si je suis encore là, mais j’étais déjà en route pour l’aéroport. Il m’a dit de faire demi-tour pour qu’on parle. Si tu connais Doc, tu sais qu’il n’y va pas par quatre chemins. Il m’a dit : « Je ne ressens pas ton énergie. Tu ne veux pas être ici ?’ Je lui ai répondu : ‘Je ne veux pas. J’ai été échangé deux fois en six mois. Non, vous n’étiez pas sur mon radar.’ Je n’étais pas un grand fan des Clippers … Il m’a dit : ‘Écoute, on fait un reset et on se redynamise. Je ne sais pas ce que je dois te dire d’autre, mais tu seras ici chez toi. Je vais te permettre d’être toi-même. Et on va faire quelque chose de spécial ici.’ Doc m’a dit ça le premier jour. Pour je ne sais quelle raison, je l’ai cru. Pour une raison quelconque, j’y ai cru. Et ma période avec les Clippers est de loin la meilleure que j’ai vécu de toute ma carrière de basketteur. »

À tel point qu’après y avoir prolongé en février 2018, de trois pour 24 millions de dollars, et clamé à de nombreuses reprises qu’il voulait y terminer sa carrière, il a sérieusement réfléchi à raccrocher les basket lorsque durant la saison 2020 il a été transféré aux Hawks en échange de Rajon Rondo.