Paul George encense Stephen Curry et se plaint déjà de l’arbitrage : « Je trouve ça dingue, mais ce n’est pas nouveau »

Rédigé le 22/10/2021
Christophe Brouet

Première sortie cette nuit pour les Los Angeles Clippers, qui croisaient la route des Warriors de Stephen Curry. Ce dernier a fait un récital en premier quart, auteur de 25 points à 9/9 dont 5/5 à 3-pts, irrésistible ! Si les Clippers ont su réagir après le 44-27 pris en premier acte et même prendre les commandes en début de dernier quart, ils n’ont jamais réussi à ralentir le meneur de jeu, qui a planté un énorme tir à 3-pts à l’entame de la dernière minute pour mettre les siens en tête et leur offrir la victoire.

Après le match, Paul George ne pouvait que constater les dégâts faits par le meneur, insaisissable.

« Je pense qu’il faut savoir où il est, » confie Paul George. « Il est tellement bon. Il a la panoplie complète offensivement. Il shoote à 3-pts bien sûr, mais il est tellement bon pour obtenir des layups, il est devenu un maitre dans l’art de se démarquer quand il n’a pas le ballon. Il est juste si insaisissable et rapide. Une seconde, vous regardez ailleurs, et il est parti. Si vous n’êtes pas collé à lui, il se fait la malle. Il faut que les 5 joueurs de l’équipe sachent où il est, parce qu’il lui suffit d’un petit espace, car il dégaine si rapidement. Vous ne pouvez pas le laisser avoir de la liberté. C’est comme ça, et quand il est chaud de la sorte, il faut juste lui mettre plusieurs joueurs dessus, et le forcer à utiliser son corps, le fatiguer, mais nous ne l’avons pas fait assez bien ce soir. »

Quant à Paul George, propulsé leader de l’équipe en l’absence de Kawhi Leonard, il a fait son match, auteur de 29 points à 12/23 dont 5/11 à 3-pts, 11 rebonds et 6 passes. Du très très bon donc, mais le point noir c’est qu’il n’a pas shooté le moindre lancer-franc. Il ne comprend pas.

« Draymond Green a shooté 9 lancers-francs, et honnêtement je ne sais pas ce qu’il a fait que moi je n’ai pas fait. J’ai attaqué le cercle plus qu’il ne l’a fait. J’ai pris plus de contacts que lui. C’est dingue. Je me fais accrocher. Je me prends un coup au visage, je prends des baffes, je shoote un 3-pts et je prends un coup de coude. Je trouve ça dingue, mais ce n’est pas nouveau. » Paul George

Paul George pourrait bien être le premier à être sanctionné d’une mande pour avoir critiqué l’arbitrage cette saison.