Quelles solutions au poste de meneur pour les Clippers ?

Quelles solutions au poste de meneur pour les Clippers ?

Rédigé le 05/10/2019
WilhemLF

Si les Clippers ont réussi une grosse free agency en récupérant Kawhi Leonard et Paul George et garnissant du même coup pas mal leurs ailes, le poste de meneur est lui assez faible. À part Patrick Beverley, qui n’est pas réputé pour sa création, aucun joueur n’est meneur. Doc Rivers va donc devoir innover pour remplir ce poste et il pourrait bien y mettre Terance Mann, un rookie de 2m01 qui n’a absolument jamais joué meneur au cours de ses quatre années à l’université. Ce dernier a montré sa polyvalence lors de la Summer League, qu’il a terminée avec 8,7 points, 11,7 rebonds et 5,7 passes décisives de moyenne.

« Je jouais sur les ailes et je me retrouve à devoir d’un coup porter la balle, faire tourner l’équipe, connaître les points forts des gars sur le parquet, où ils aiment avoir la balle, savoir ce qu’ils font sur le parquet… Donc j’ai dû beaucoup apprendre. » Terance Mann.

Mais si lui ne s’attendait pas à changer de position, les Clippers l’ont pris pour en faire un meneur.

« Quand nous l’avons drafté, on le voyait comme un meneur. On recherchait sa longueur. Personnellement, j’étais un gars qui n’était pas meneur qui jouait au poste de meneur. Je ne l’avais jamais été et j’ai été drafté, eu Mike Fratello, mon premier coach en NBA, au téléphone, et il m’a dit : « Tu es meneur ». Je lui ai répondu que ça m’allait, que j’étais en NBA, que c’était tout ce qui importait. Terance est pareil. Il n’a jamais joué sur ce poste, mais il a toujours été un meneur. Il ne le savait juste pas. » Doc Rivers.

Mais Rivers ne va pas compter seulement sur Mann pour relayer Beverley, puisque Landry Shamet fait apparemment aussi un bon candidat pour gratter quelques minutes au poste 1. Il a beau avoir joué arrière pour sa première saison NBA, le sniper a pas mal évolué meneur en NCAA. Avec ses 288 passes décisives, il cumule d’ailleurs le deuxième meilleur total sur deux saisons de l’histoire de Wichita State.

« C’est marrant parce que les gens qui me voient maintenant penseraient probablement que je suis une personne complètement différente. J’étais un meneur, et je n’ai pas arrêté de jouer avec la balle dans les mains. J’essayais de progresser et de comprendre le jeu, mais je sais ce que je peux apporter et comment j’espère que je vais me développer en NBA. » Landry Shamet.

« Il va beaucoup jouer meneur. Il n’y a aucun doute là-dessus parce qu’il peut faire des choses que peu de gars peuvent faire. Des choses qui le font ressembler à Stephen Curry. Il peut pousser la balle en contre-attaque, la balancer alors qu’il court encore et quand même marquer. C’est pas mal du tout. » Doc Rivers.

De toutes, façons, Leonard et Paul George vont beaucoup avoir la balle dans les mains et il y en aura probablement toujours au moins un des deux sur le terrain.

Via OC Register.

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !