Le propriétaire des Celtics envoie un message clair

Rédigé le 22/06/2022
Christophe Brouet

Après avoir échoué de peu en finales, les Celtics voudraient se renforcer et se donner toutes les chances d’aller conquérir le titre la saison prochaine. Et pour ça, ils sont visiblement prêts à y mettre le prix, alors que durant la saison Brad Stevens avait tout fait pour passer sous la luxury tax.

Le copropriétaire Wyc Grousbeck s’est confié sur le sujet dans l’émission de radio Felger and Mazz show et visiblement Brad Stevens a le feu vert.

« La raison pour laquelle nous avons acheté les Celtics en premier lieu – et j’ai réuni 20 gars pour le faire – c’était pour essayer de prendre soin de cette grande organisation, qui est beaucoup plus grande que n’importe lequel d’entre nous, et que de très grandes personnes ont bâtie avant nous », a déclaré Grousbeck. « Nous essayons de faire tout ce que nous pouvons pour les Celtics. C’est comme ça depuis 2003. Il n’y a aucun doute. Tout ce qui doit être fait, peut être fait, peut probablement être fait. J’ai eu quatre conversations différentes en personne avec Brad et Ime (Udoka) au cours des quatre derniers jours, et ça a été : ‘Allons-y’. C’est ainsi que cela se passera tant que nous aurons une équipe capable de rivaliser. Nous sommes vraiment excités et nous avons hâte de voir ce qui va se passer. »

Ces dernière saisons, même si les Celtics étaient playoffables, il semblait clairement leur manquer quelque chose pour prétendre au titre et les propriétaires avaient décidé d’éviter de payer la luxury tax. Mais les verts n’ont jamais été aussi proches du 18ème titre, et pour aller le décrocher, il faut s’en donner les moyens et ils sont prêts à le faire.

« Nous allons faire tout ce que nous pouvons pour accrocher cette 18ème bannière », a déclaré Grousbeck. « Notre priorité numéro 1 est de gagner. Nous devons mettre en place une équipe qui a à la fois de la jeunesse et de l’expérience. … Vous avez besoin de vos 8-9 meilleurs gars en playoffs pour vous emmener jusqu’au bout. Nous allons assembler le top 9 le plus fort possible. C’est ce qu’Ime, Brad et tout le monde ont convenu, et c’est ce que nous allons faire. »

Brad Stevens a déjà ciblé les besoins de l’équipe, du playmaking, mais aussi du scoring en sortie de banc. Nul doute qu’il s’active déjà en coulisses pour tenter de pallier ces manques.

« Nous ne pouvons pas continuer à répéter que nos gars sont jeunes. Nous devons gagner et remporter le titre », a déclaré Grousbeck. « Nous essayons juste de tourner la page et de construire. J’ai une grande confiance en ces gars. Cette équipe a un très, très fort caractère et un très grand désir. Nous aimons cette équipe. Nous voulons la modifier plutôt que de le faire exploser. Nous allons donc voir s’il y a des ajustements qui ont du sens ».