Le message de Brad Stevens à Jayson Tatum après les finales

Rédigé le 21/06/2022
Christophe Brouet

Auteur d’une magnifique saison pour porter les Celtics en finales NBA, élu dans la All-NBA 1st Team et MVP des finales de conférence Est, Jayson Tatum a connu des premières finales totalement ratées, à l’image de son Game 6 où il signe seulement 13 points à 6/18, 3 rebonds, 7 passes, 3 interceptions et 5 ballons perdus. Il termine avec 21.5 points à 36.7% au tir. Après la défaite, Brad Stevens, président, lui a dit :

« Je lui ai juste dit de partir en vacances », a déclaré Brad Stevens en souriant. « Va te reposer. Ce gars nous a donné tout ce qu’il avait. Quand vous regardez les minutes, quand vous regardez les matchs joués …. Je l’ai dit à plusieurs reprises : c’est une superstar qui ne veut pas prendre de repos. Il veut jouer, il veut jouer tout le temps. Je pense qu’en finale, il serait le premier à dire qu’il aimerait revenir en arrière sur certains de ces moments, mais je pense qu’il y a d’autres facteurs qui expliquent ses performances.

Cela n’efface bien sûr pas tout ce qu’il a fait avant, notamment son énorme Game 6 face à Milwaukee au second tour pour permettre aux Celtics de décrocher un Game 7.

« La façon dont j’essaie de voir les choses est que, évidemment, nous sommes tous subjectifs et réagissons émotionnellement, mais quand vous commencez à regarder objectivement et plus encore historiquement, ce que Jayson et Jaylen ont fait durant les playoffs, compte tenu de leur âge, c’est très rare », a déclaré Stevens. « Je pense que nous sommes très conscients du fait que même si Jayson n’a pas fait sa meilleure série, il n’y a aucune chance que nous soyons là sans lui et sans ses excellentes performances tout au long des playoffs. Je repense à toutes les fois où… Le Game 6 à Milwaukee a été l’un des meilleurs matchs individuels que j’ai vus en personne et depuis que je suis avec les Celtics. Sans cette performance, nous aurions eu cette discussion (avec les journalistes) il y a un mois et demi. »

Il faudra apprendre de cette déconvenue, lui qui a battu un triste record, celui du nombre de ballons perdus sur une campagne de playoffs. Nul doute qu’il reviendra la saison prochaine le couteau entre les dents, et attention à lui !

Via ESPN