De retour de blessure, Jaylen Brown prévient,  » Si c’est seulement moi et Jayson Tatum, ça ne va pas marcher »

Rédigé le 22/09/2021
Julien Faure

Alors qu’il n’a pu terminer la saison dernière, blessé au poignet, Jaylen Brown revient cette année plein d’ambition. Puis malgré des changements au sein de la franchise avec le remplacement de l’historique GM Danny Ainge par l’ancien coach, Brad Stevens, puis l’arrivée d’Ime Udoka en tant que head-coach, les objectifs sont toujours aussi élevés dans le Massachussetts. Et si Brown a hâte de reprendre, il y a certaines choses qui ne lui manquent pas dut tou et qu’il aimerait bien ne pas voir cette saison.

 » Juste de jouer au basketball, prendre du plaisir et jouer. Vous devez juste jouer les matchs. C’est tout. Il n’y a pas de pression. Je ne veux blesser personne, mais gardez les médias et leur bruit en dehors du vestiaire, concentrez-vous juste sur les matchs. Je pense que parfois, surtout en fonction des marchés, vous commencez à dire des choses dans les médias et par la suite les choses s’enveniment de façon interne et disproportionnée dans un effet boule de neige. Et cela peut être quelque chose de tout petit qui peut être réglé, mais si les médias s’en mêlent, alors tout le monde va être mécontent parce qu’il va falloir en répondre. Les coachs vont devoir répondre de cela. Lorsque nous irons à l’entraînement, nous devrons répondre de cela. »

Une nouvelle saison à Boston où les attentes seront énormes autour de Brown et Jayson Tatum. Mais Brown tient à rappeler que les Celtics ne sont pas seulement composés de leur deux jeunes stars et qu’en duo, ils n’iront nulle part.

« Ça ne va pas juste être moi et JT (Jayson Tatum). Nous allons avoir besoin de tout le monde : Marcus Smart, Rob Williams, Al ( Horford). Tous les éléments qui contribuent. Ce n’est pas seulement moi et JT. Je sais que nous sommes ceux qui vont devant les médias, mais ça va être un effort d’équipe, un effort de l’organisation et des coachs. Nous changeons tous la culture, en dehors du terrain et sur le terrain. Et cela va concerner chacun de nous. Si c’est seulement moi et JT, ça ne va pas marcher. »

Et s’il s’est blessé avant les playoffs, Brown n’a pas oublié de travailler comme il le pouvait cet été. Avec des objectifs d’amélioration sur certains points de son jeu, notamment la création, sur laquelle Ime Udoka a énormément insisté.

 » Prioritairement, j’ai essayé de guérir, mais aussi de travailler mon playmaking. Je vais définitivement plus être un créateur cette saison, c’est sûr.  Juste de faire les bonnes actions et de rendre meilleurs mes coéquipiers. Je veux juste gagner des matchs. Donc, chaque année, j’aborde la saison avec l’envie d’être meilleur. Mon corps va beaucoup mieux. Je suis plus athlétique que je ne l’étais l’année dernière. J’avais des problèmes au genou qui ont duré que j’espère ne pas avoir cette saison. Quelqu’un m’a dit que je j’avais mis 12 ou dunks en 58 matchs, ou quelque chose du genre. J’étais là à me dire,  » Ce n’est pas moi ça ». Donc je veux redevenir athlétique, courir, juste prendre du plaisir, être créateur et avoir plus de responsabilités. Nous avons un nouveau coach, donc j’ai hâte de commencer une nouvelle aventure et un nouveau process aussi. »

D’autant plus que voir les playoffs depuis chez lui, Jaylen Brown ne l’a vraiment pas apprécié. Incapable d’aider ses coéquipiers à cause de sa blessure, il a vu, impuissant les Celtics se casser les dents sur de trop forts Nets.

 » C’était probablement l’une des pires choses que j’ai dû faire … de me contenter de regarder. Ce sont les premiers playoffs que je rate dans ma carrière, et j’ai hâte de retrouver les playoffs. Pour moi les playoffs, c’est là que le vrai basket commencer. Donc cette année, l’aventure doit nous mener à ce point. Et tout commence maintenant. »

Et qui commencera dès le training camp, où Brown a bien l’intention de pouvoir rejouer avec ses coéquipiers. Avant de partir pour une nouvelle campagne, plein d’envie.

 » C’est l’objectif (participer au trainig camp). Mon poignet guérit. Certains jours sont mieux que d’autres. Je dois continuer à travailler, mais je suis excité d’être là au camp. Et je suis excité d’y être avec mes coéquipiers et de commencer à bâtir quelque chose, commencer cette aventure. J’ai raté beaucoup de temps, donc je vise cette saison pour être prêt. Je veux jouer. Je suis prêt. Nous avons mal commencé la saison dernière. Je n’ai pas vraiment eu d’intersaison. Je redoutais d’arriver au training camp. J’ai immédiatement eu la sensation que mon corps avait mal. J’ai fait une bonne saison, mais mon corps a eu du mal à suivre. Donc cette année, je pense que je vais être bien meilleur au niveau physique. »

Enfin, avec l’arrivé d’Ime Udoka, Brown ne va pas évoluer sous les ordres d’un inconnu. En effet, il l’a déjà côtoyé avec Team USA.

 » J’ai joué pour lui avec Team USA avec Pop (Gregg Popovich) pour la Coupe du Monde en 2019. Donc je connais déjà Ime. J’ai eu de bons rapports avec lui et je suis content. J’ai hâte de la saison. »

Via The Undefeated