Kemba Walker : « Ca m’enlève énormément de pression »

Kemba Walker : « Ca m’enlève énormément de pression »

Rédigé le 15/10/2019
WilhemLF

Lorsqu’il a décidé de changer d’équipe, Kemba Walker a aussi décidé de changer de rôle. Seul très bon attaquant à Charlotte, il se retrouve entouré de joueurs avec un gros talent offensif à Boston avec Jayson Tatum, Jaylen Brown ou encore Gordon Hayward. Donc forcément, il a moins de responsabilités de ce côté du terrain, et cela se voit même en pré-saison puisqu’il a pris 13 tirs en deux rencontres, alors qu’il était à 10 par match (en pré-saison) l’année passée.

« Ca m’enlève énormément de pression. Je me retrouve avec des tirs très différents, mais j’aime ça, de ne pas avoir à beaucoup en faire tout le temps. J’espère que mon usage rate (taux d’utilisation) va un peu baisser. Ça permet aux autres gars de faire des actions, et j’apprécie ça. » Kemba Walker.

Le usage rate détermine le pourcentage de possessions utilisé par le joueur quand il est sur le terrain. L’année dernière, le meneur était 31,5%, le neuvième plus élevé de la ligue. Ce qui le plaçait devant Russell Westbrook, Kyrie Irving ou encore Damian Lillard et Kevin Durant. Heureusement pour les Hornets, Kemba Walker en faisait quelque chose de ces ballons puisqu’il a terminé la saison avec 25,6 points de moyenne et est parvenu à décrocher une place dans la troisième All-NBA Team. Mais même ces avantages ne diminuent pas sa volonté de partager la gonfle.

« Il y a tellement de talent dans cette équipe. J’ai beaucoup fait tout au long de ma carrière, et ne pas avoir à en faire beaucoup trop… Donc oui, c’est une bonne chose. » Kemba Walker.

Les fans des Celtics espèrent probablement que la présence de l’ancien meneur de Charlotte plutôt que Kyrie Irving au poste 1 permettra à leur équipe de mieux performer que la saison dernière, décevante. Le bon côté des choses, c’est que les joueurs s’entendent apparemment bien.

« On passe du temps ensemble, on s’entend bien et je pense que c’est très important. On travaille dur chaque jour, il n’y a pas de mauvais entraînements, et c’est aussi important. Ca va prendre du temps pour que l’on continue à jouer de mieux en mieux ensemble, mais il faut commencer par le commencement, c’est à dire qu’on doit s’apprécier. C’est très important pour nous. » Kemba Walker.

Via Mass Live.

Voyage NBA à San Francisco : Partez voir les Warriors face à deux prétendants au Chase Center !