Zach LaVine : « Quand il y a de grosses attentes, vous voulez être à la hauteur »

Rédigé le 12/09/2021
WilhemLF

Dans un peu plus de deux semaines, les training camps vont commencer. Et Zach Lavine va débarquer avec une médaille d’or dans sa poche, glanée au cours des Jeux olympiques de Tokyo, qui ont été une belle expérience pour l’arrière des Bulls. Il a tourné à 10,6 points à 59% aux tirs, et 4 passes par rencontre en sortie de banc. Aux côtés de ses nouveaux coéquipiers DeMar DeRozan et Lonzo Ball, l’arrière veut enfin emmener ses Bulls en playoffs. Mais celui qui a contracté le covid lors du sprint final l’année dernière, raison pour laquelle il a loupé 11 matchs, sait que tout peut très vite basculer.

« C’est dur parce que c’est évidemment plus grand que le basket. Ça n’a pas affecté seulement le monde du basket, mais le monde en entier. Au final, vous voulez juste être en sécurité. Je veux que ma famille le soit. Je pense que l’année dernière nous a fait un choc parce que la saison était très différente que celle que n’importe quel gars a pu jouer. Mais je pense que maintenant on sait comment gérer certaines situations : se protéger, gérer quand les gars doivent sortir du groupe, quand des joueurs importants ne peuvent pas jouer… Je l’ai attrapé en fin de saison et j’ai manqué 20 matchs et des brouettes (11 en fait ndlr). Je ne pouvais rien y faire. » Zach LaVine.

À vrai dire, les Bulls n’ont vraiment pas eu de chance, puisque si l’absence de LaVine a plombé la fin de saison, le début, lui, a été mis à mal par celle de plusieurs joueurs de rotation.  Ce qui les a condamnés à rater leur début d’exercice, et ils n’ont jamais semblé réussir à s’en remettre, même avec l’arrivée de Nikola Vucevic à la deadline. On s’attendait à ce que l’ancien du Magic et LaVine forment tout de suite un duo inarrêtable en attaque, mais ils ont au contraire eu du mal à se mettre sur la même longueur d’onde lors des dix matchs qu’ils ont joués ensemble avant que LaVine attrape le Covid.

« L’alchimie c’est compliqué à former et il faut apprendre à se connaître. Nous sommes deux joueurs qui veulent que ça marche et qui ne sont pas égoïstes et je pense qu’on ne s’est pas complètement lâché. Maintenant, avoir le training camp et la pré-saison, et pas quelques matchs pour apprendre à jouer ensemble et vouloir obtenir des résultats de suite, ça va nous aider. » Zach LaVine.

Mais cette équipe n’a que peu de certitudes, vu le nombre de changements qu’il y a eu dans l’effectif à l’intersaison.

« Je suis un peu anxieux à l’idée de reprendre le basket. Mais je suis extrêmement excité ! Je pense qu’on a un bon groupe de gars et beaucoup de talent ici. Quand il y a de grosses attentes, vous voulez être à la hauteur. Je veux qu’on recommence tout, mettre tout le monde sur la même longueur d’onde. On a plein de nouveaux joueurs, de nouvelles personnalités. On a des attentes cette année, mais on doit aller sur le terrain et montrer aux gens pourquoi on veut gagner. » Zach LaVine.

L’arrière a terminé la saison dernière avec des moyennes de 27,4 points (51% aux tirs dont 42% à trois points), 5 rebonds et 4,9 passes décisives par match. Ce qui lui a permis d’être sélectionné pour son premier All-Star Game.

Via Forbes.